ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le gouvernement du Québec veut limiter les frais imposés aux restaurateurs par les services de livraison DoorDash et Uber Eats

Publié le 28 janv. 2021
par Alain McKenna
Le gouvernement du Québec veut limiter les frais imposés aux restaurateurs par les services de livraison DoorDash et Uber Eats

(Source: DoorDash)

  • La demande faite l’automne dernier par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, de réduire de 30 à 20% les frais exigés sur les commandes livrées au Québec n’a été entendue que par le service canadien Skip.
  • Conséquence: une porte-parole du ministre confirme qu’il soumettra le mois prochain un projet de loi inspiré de celui adopté en Ontario avant les Fêtes et qui imposera cette réduction des frais à tous les services.

Selon des données publiées par certains restaurateurs, offrir la livraison à l’aide de services spécialisés peut coûter à l’heure actuelle jusqu’à 3000 $ par mois par restaurant.

Couper les frais de livraison de moitié ferait une grosse différence pour les restaurateurs indépendants qui, pour respecter les restrictions sanitaires, ne peuvent prendre actuellement que des commandes en livraison ou pour emporter.

L’Ontario et la Colombie-Britannique plafonnent depuis l’automne dernier les frais de ces services à 15% du prix de la commande.

Alain McKenna