ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La reprise économique au Canada après la pandémie dépendra en partie du plan de relance américain

Publié le 17 fév 2021
par Alain McKenna
  • Si le plan de relance de 1900 milliards $US du président Joe Biden est adopté sous peu, il fera passer de 3,6% à 4,4% la croissance anticipée du PIB canadien en 2021, calcule le Fonds monétaire international.
  • Des retards dans la campagne de vaccination au Canada pourraient retarder la reprise, mais des économistes prévoient que l’économie nationale renouera avec une croissance soutenue dès que cette campagne sera terminée.

La mise en œuvre «décevante» de la campagne de vaccination au Canada n’aura pas d’impact significatif sur l’ampleur de la reprise, écrit Meny Grauman, économiste à la Banque Scotia, dans une note aux investisseurs.

  • «Les délais dans la vaccination ne feront que la retarder, ils ne l’empêcheront pas.»
  • «Nous partageons l’optimisme des investisseurs et sommes convaincus que l’économie finira par rebondir avec la force d’un ressort.»

La croissance du PIB canadien sera fort probablement inférieure à celle des États-Unis cette année.

Selon le FMI:

  • Le PIB américain pourrait croître de 5,9%.
  • Le plan Biden provoquera une hausse de la demande pour les ressources naturelles provenant du Canada, comme le pétrole et le bois d’œuvre.
  • Le secteur manufacturier canadien devrait profiter d’une hausse de la consommation domestique aux États-Unis découlant du plan d’aide américain.
Alain McKenna