ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

D’où vient l’inflation, et qui en profite?

Publié le 11 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • La forte inflation qui prévaut depuis le début de la pandémie provient surtout des secteurs de l’énergie et du logement, selon une analyse de données de Statistique Canada par l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (Iris).
  • L’analyse indique que la forte inflation semble avoir surtout profité aux compagnies pétrolières et aux banques, dont les profits ont beaucoup augmenté depuis l’avant-pandémie. 

Il y a eu une inflation annuelle excédentaire de 2,6% entre le premier trimestre 2020 et le deuxième trimestre 2022, par rapport à la moyenne des années 2010 à 2020. 

L’inflation excédentaire est le surplus d’inflation au cours d’une période par rapport à l’inflation de la période qui précède. 

L’inflation excédentaire mesurée de janvier 2020 à juin 2022 s’explique à: 

  • 42% par la hausse du prix de l’essence;
  • 21% par la hausse du prix du logement pour les propriétaires; et
  • 14% par la hausse du prix des aliments.

Fait intéressant: au cours des derniers 2 ans et demi, l’inflation a plutôt ralenti par rapport aux 10 années précédentes, au lieu d’accélérer, pour diverses catégories de produits et services qui représentent ensemble 30% des dépenses.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


L’excédent d’inflation semble avoir profité aux entreprises canadiennes.

Leurs profits ont globalement augmenté de 91 milliards $, si l’on compare les 4 derniers trimestres à la moyenne des 5 ans qui ont précédé la pandémie.

Deux secteurs de l’économie ont reçu à eux seuls plus des trois quarts de cette augmentation de leurs profits entre les deux périodes:

  • les matières premières, surtout des entreprises pétrolières (+60 milliards $); et
  • les finances, majoritairement des banques (+21 milliards $).
Félix Côté