ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les mesures sanitaires seront-elles levées en début d’année?

Mis à jour le 5 avr. 2022
par Johanna Sabys

(Source: Tumisu / Pixabay)

  • François Legault a annoncé hier que l’état d’urgence sanitaire sera levé lorsque les 5 à 11 ans seront vaccinés en début d’année prochaine. Ce matin, il a ajouté que cette levée marquera «la fin de la majorité des mesures». 
  • Toutefois, cela dépendra de l’évolution de la pandémie et des recommandations de la Santé publique, reconnaît le premier ministre: «certaines mesures» pourraient rester en place plus longtemps. 

Le ministre de la Santé Christian Dubé était ce matin beaucoup plus prudent que François Legault. 

«La fin de l’urgence sanitaire ne veut pas dire la fin des mesures», pour Dubé. 

  • «L’urgence sanitaire, c’est une chose», mais la Santé publique va continuer à communiquer ses mesures, affirme-t-il.
  • Le directeur national de santé publique Horacio Arruda doit, selon le ministre, présenter «un plan» au gouvernement.

Une fois l’état d’urgence sanitaire levé

  • le gouvernement devra déposer un projet de loi s’il compte maintenir certaines mesures prises par décret depuis l’an dernier.
  • François Legault semble convaincu que son gouvernement sera, dans tous les cas, «capable d’enlever la majeure partie des consignes» sanitaires. 

Québec se dit prêt à vacciner les 5 à 11 ans dès qu’un vaccin sera approuvé. 

Cela devrait arriver dans les prochaines semaines.  

  • Washington a présenté aujourd’hui son plan pour commencer à vacciner les 28 millions d’enfants américains de 5 à 11 ans le mois prochain, dès que le feu vert sera donné par la Food and Drug Administration (FDA). 
  • Un comité d’experts des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) américains doit se réunir début novembre. 

Au Canada, Pfizer a demandé en début de semaine à Santé Canada d’approuver son vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans [détails dans notre article de mardi matin].

Johanna Sabys