ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Les films québécois ont récolté une bonne part du marché l’an dernier

Mis à jour le 24 juil 2022
par Félix Côté

(Source: Pixabay)

  • En 2021, 13,5% des entrées dans les cinémas du Québec étaient pour aller voir des films québécois, selon un rapport de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). C’est plus qu’en 2019 (7,9%) et 2020 (13,1%).
  • Le président de la Corporation des salles de cinéma du Québec Éric Bouchard explique à InfoBref que ce rendement est dû non seulement au fait que les films québécois étaient disponibles en salles, mais aussi à leur qualité.

Disponibilité: les films québécois ont représenté 15% de toutes les projections l’an dernier au Québec, un sommet depuis 2005.

Qualité: «On se plait à le dire, les films québécois ont été vus et revus pendant la pandémie. 2021 a été une bonne cuvée pour le film québécois», dit Éric Bouchard.

Selon lui, c’est d’ailleurs en bonne partie grâce à la qualité et la disponibilité en salle des productions cinématographiques locales que les cinémas québécois ont mieux maintenu leurs revenus que les cinémas dans le reste du Canada.

Les cinémas sont loin d’avoir retrouvé les niveaux de fréquentation d’avant la pandémie. 

L’an dernier, les salles de cinéma au Québec ont réalisé 7 millions d’entrées.

  • C’était 60% de plus qu’en 2020;
  • mais c’était encore 63% de moins que les 19 millions d’entrées vendues en 2019.
Félix Côté