ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Quel sera l’impact de la hausse des taux d’intérêt américain sur l’économie?

Publié le 16 mars 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Pour la première fois depuis mars 2020, la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé hier ses taux d’intérêt. 
  • La Fed espère que cette hausse va freiner les dépenses de consommation et ralentir l’inflation, qui a récemment atteint aux États-Unis un niveau inégalé en 40 ans. 

La Fed a haussé hier son taux directeur d’un quart de point de pourcentage. Elle l’a fait passer d’une fourchette de 0 à 0,25% à une fourchette de 0,25 à 0,50%. 

  • En mars 2020, alors que débutait la pandémie de Covid-19, la Fed avait abaissé ses taux à un plancher historique pour éviter une avalanche de fermetures d’entreprises. 

Son objectif est désormais de ralentir l’inflation, qui a atteint le mois dernier 7,9% sur un an.  

En théorie, hausser les taux d’intérêt devrait freiner la consommation et donc ralentir la hausse des prix.

En effet, en augmentant ses taux, la Fed force les banques à augmenter les taux qu’elles offrent à leurs clients pour le financement d’une maison, d’une voiture ou de n’importe quel bien de consommation. 

La Fed doit cependant faire face à plusieurs défis qui guettent l’économie américaine. 

  • La première économie mondiale subit encore les contrecoups de la Covid-19.
  • Elle doit aussi composer avec des problèmes d’approvisionnements et avec les répercussions de la guerre en Ukraine.  

Il faut trouver le juste équilibre pour ralentir l’inflation sans trop nuire à la croissance économique. 

  • Si la Fed tarde à resserrer sa politique monétaire, l’inflation pourrait s’accélérer. 
  • Au contraire, si elle la resserre trop rapidement, l’économie pourrait entrer en récession. 

Le président de la Fed Jerome Powell a jugé hier que «l’économie américaine est très forte et bien positionnée» pour faire face à un resserrement de la politique monétaire. 

  • Il a précisé que, en cas de besoin, la Fed pourrait relever ses taux plus rapidement. 

Plusieurs autres hausses sont déjà attendues dans les prochains mois. 

Selon la firme d’analyse économique Bloomberg Economics, le taux directeur américain pourrait atteindre 3,25% d’ici l’an prochain. Ce serait son niveau le plus élevé depuis 2008. 

Félix Côté