ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Trudeau investirait 1 milliard $ pour protéger l’eau douce

Mis à jour le 11 août 2022
par Johanna Sabys
  • Si le Parti libéral est reporté au pouvoir le 20 septembre, Justin Trudeau a promis aujourd’hui que son gouvernement consacrerait 1 milliard $ sur 10 ans pour restaurer et protéger les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent.
  • Un nouveau gouvernement libéral aurait pour objectif de faire passer les zones protégées de 14% à 30% des superficies marines et côtières du Canada d’ici 2030.

À Granby, en Estrie, Justin Trudeau a affirmé aujourd’hui qu’il est «vital» de protéger les Grands Lacs, qui fournissent actuellement l’eau potable à 1 Canadien sur 4. 

  • Depuis son arrivée au pouvoir en 2015, les zones protégées sont passées de 1% à 14% des superficies marines et côtières, souligne-t-il.  

S’ils sont réélus, les libéraux s’engagent à

  • créer une nouvelle Agence canadienne de l’eau;
  • actualiser la Loi sur les ressources en eau du Canada, notamment pour y inclure les droits des Autochtones sur l’eau; et 
  • investir 37,5 millions $ pour soutenir les travaux de recherche de l’organisme International Institute for Sustainable Development.

Des pipelines nécessaires? 

Oui, a répondu le chef libéral aux journalistes qui lui ont rappelé aujourd’hui que son gouvernement avait soutenu plusieurs projets d’oléoducs. 

  • Selon Trudeau, les pipelines restent en effet «nécessaires tant que la transition vers une économie sans émission n’est pas terminée». 
  • Les oléoducs sont «plus sécuritaires, dit-il, que les camions-citernes et les trains pour le transport du pétrole».
Johanna Sabys