ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les verts veulent rehausser les cibles climatiques et dire adieu aux pipelines

Mis à jour le 11 août 2022
par Johanna Sabys
  • En présentant hier la plateforme électorale de son parti, la cheffe du Parti vert du Canada, Annamie Paul, a affirmé qu’elle veut s’assurer que le Canada aura des «émissions nettes négatives» avant 2050. 
  • Pour y arriver, elle rehausserait les cibles de réduction des gaz à effet de serre, annulerait tous les projets de pipeline, taxerait davantage le carbone, et bannirait la vente de tous les véhicules de passagers à essence.

Le Parti vert ne se contente pas de viser la carboneutralité à l’horizon 2050: il veut être certain que le pays aura d’ici là des «émissions nettes négatives – sous le zéro».

Le Canada peut devenir «un leader mondial» dans la lutte climatique, si le pays accélère sa transition écologique, croit Annamie Paul.  

Pour y parvenir, les verts proposent notamment: 

  • d’éliminer progressivement les opérations d’exploitation pétrolière et gazière existantes, et d’interdire la fracturation hydraulique; 
  • de produire la totalité de l’électricité au pays à partir de sources renouvelables d’ici 2030; et 
  • de remplacer chaque emploi du secteur des énergies fossiles par un emploi vert, grâce à une assurance salaire, et des plans de retraite anticipée et de rétention de la main-d’œuvre.  

Le Parti vert promet aussi

  • de mettre en place un programme «complet et équitable» de revenu de subsistance garanti (RSG);
  • d’abolir les frais de scolarité de l’enseignement postsecondaire; 
  • d’instaurer une assurance médicaments et dentaire universelle; et 
  • de décriminaliser la possession de drogue pour consommation personnelle.
Johanna Sabys