ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Deuxième dose d’AstraZeneca: Dubé s’excuse pour «une erreur de communication»

Publié le 17 juin 2021
par Johanna Sabys
Deuxième dose d’AstraZeneca: Dubé s’excuse pour «une erreur de communication»

Le ministre de la Santé Christian Dubé (Source: Assemblée nationale)

  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a confirmé ce matin que les Québécois qui souhaitent recevoir une deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca pourront le faire.
  • Hier soir, un message publié sur le site du gouvernement indiquait que les personnes qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca devraient recevoir le vaccin de Pfizer ou de Moderna pour leur deuxième injection.

Cette mention était «une erreur de communication», dit Christian Dubé.  

  • «On fait de petites erreurs, dit-il, c’en était une hier: je m’en excuse auprès de la population.»
  • Le ministre de la Santé a expliqué qu’à la place de «devraient», le message aurait plutôt dû indiquer que les Québécois «pourraient» recevoir le vaccin de Pfizer ou de Moderna à la place de celui d’AstraZeneca pour leur deuxième dose.

Ce message faisait suite à une nouvelle recommandation du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) publié mardi.

  • Le CIQ recommande désormais de privilégier les vaccins de Pfizer et de Moderna pour la deuxième dose.

Aucune obligation de changer de vaccin.

  • Christian Dubé assure que les Québécois qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca n’ont pas à changer de fabricant pour leur deuxième injection.
  • Le ministre a réaffirmé que le vaccin d’AstraZeneca est très «sécuritaire»; il a lui-même reçu deux doses de ce vaccin.  

Comme nous l’indiquions ce matin, les personnes qui souhaitent recevoir une deuxième dose d’AstraZeneca pourront le préciser au centre de vaccination, et également sur le site Clic Santé à partir de demain.  

Johanna Sabys