ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Dans combien de temps le vaccin de Pfizer obtiendra-t-il un feu vert au Canada?

Publié le 18 nov. 2020
par Johanna Sabys

(Source: Pfizer)

  • À l’issue de son étude clinique, le vaccin anti-Covid de Pfizer et BioNTech a obtenu des résultats suffisants pour demander une autorisation d’utilisation d’urgence aux autorités réglementaires.
  • La Food and Drug Administration (FDA) américaine pourrait commencer à vérifier les données du laboratoire dès la semaine prochaine.

Les résultats sont finaux.

  • Pfizer vient de terminer son étude clinique de phase 3 – la dernière avant l’évaluation du vaccin par la FDA.
  • Un comité indépendant a révisé les résultats et a approuvé leur divulgation.

On peut se fier aux taux d’efficacité annoncés.

  • Pfizer indique que son vaccin est efficace à 95%. Il y a trois jours, Moderna avait indiqué un taux presque égal, 94,5%, pour son propre vaccin.
  • Le processus mis en place pour réviser les résultats est très rigide. Les chiffres très encourageants de Pfizer et Moderna sont donc bien réels, assure à InfoBref le professeur en santé publique Benoît Mâsse.

Pfizer finalise maintenant sa demande d’homologation auprès des autorités réglementaires.

  • La compagnie sera en mesure de partager ses données avec la FDA dans les jours qui viennent.
  • La FDA devrait lui délivrer une autorisation d’urgence sous une dizaine de jours, dit le professeur Mâsse.

Le Canada donnera son feu vert dans la foulée.

  • Le gouvernement fédéral a déjà pris un arrêté d’urgence pour que Santé Canada puisse approuver le vaccin dès que la FDA l’aura validé.
  • Ce qui évite le délai qu’aurait créé un second processus d’homologation pour le Canada.
  • Les campagnes de vaccinations pourraient alors commencer dès l’arrivée des premières doses.

Mais l’étude des vaccins ne s’arrête pas pour autant.

  • On ne connait pas la durée de l’immunité qu’ils donnent aux personnes vaccinées. Les participants de l’étude de Pfizer vont être suivis pendant encore plus d’un an, souligne Benoît Mâsse.
  • Mais les résultats à court terme sont suffisants. Nous n’avons pas d’autres outils pour contrôler la pandémie, observe-t-il : «Même si un vaccin est bon seulement pour une saison, on va le prendre.»


Johanna Sabys

Dernières nouvelles