ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Dans combien de temps le vaccin de Pfizer obtiendra-t-il un feu vert au Canada?

Publié le 18 nov. 2020
par Johanna Sabys

(Source: Pfizer)

  • À l’issue de son étude clinique, le vaccin anti-Covid de Pfizer et BioNTech a obtenu des résultats suffisants pour demander une autorisation d’utilisation d’urgence aux autorités réglementaires.
  • La Food and Drug Administration (FDA) américaine pourrait commencer à vérifier les données du laboratoire dès la semaine prochaine.

Les résultats sont finaux.

  • Pfizer vient de terminer son étude clinique de phase 3 – la dernière avant l’évaluation du vaccin par la FDA.
  • Un comité indépendant a révisé les résultats et a approuvé leur divulgation.

On peut se fier aux taux d’efficacité annoncés.

  • Pfizer indique que son vaccin est efficace à 95%. Il y a trois jours, Moderna avait indiqué un taux presque égal, 94,5%, pour son propre vaccin.
  • Le processus mis en place pour réviser les résultats est très rigide. Les chiffres très encourageants de Pfizer et Moderna sont donc bien réels, assure à InfoBref le professeur en santé publique Benoît Mâsse.

Pfizer finalise maintenant sa demande d’homologation auprès des autorités réglementaires.

  • La compagnie sera en mesure de partager ses données avec la FDA dans les jours qui viennent.
  • La FDA devrait lui délivrer une autorisation d’urgence sous une dizaine de jours, dit le professeur Mâsse.

Le Canada donnera son feu vert dans la foulée.

  • Le gouvernement fédéral a déjà pris un arrêté d’urgence pour que Santé Canada puisse approuver le vaccin dès que la FDA l’aura validé.
  • Ce qui évite le délai qu’aurait créé un second processus d’homologation pour le Canada.
  • Les campagnes de vaccinations pourraient alors commencer dès l’arrivée des premières doses.

Mais l’étude des vaccins ne s’arrête pas pour autant.

  • On ne connait pas la durée de l’immunité qu’ils donnent aux personnes vaccinées. Les participants de l’étude de Pfizer vont être suivis pendant encore plus d’un an, souligne Benoît Mâsse.
  • Mais les résultats à court terme sont suffisants. Nous n’avons pas d’autres outils pour contrôler la pandémie, observe-t-il : «Même si un vaccin est bon seulement pour une saison, on va le prendre.»


Johanna Sabys