ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Covid-19: quelle est l’efficacité des vaccins après plusieurs mois?

Mis à jour le 20 août 2021
par Johanna Sabys
Covid-19: quelle est l’efficacité des vaccins après plusieurs mois?

(Source: AstraZeneca)

  • Selon une étude publiée hier par des chercheurs de l’université d’Oxford, face au variant Delta, l’efficacité du vaccin de Pfizer diminue plus vite que celle du vaccin d’AstraZeneca. 
  • Trois mois après la deuxième injection, les 2 vaccins conservent une «efficacité globale très élevée». Mais le vaccin de Pfizer passe de 90% à 78% d’efficacité contre le variant Delta, alors que celui d’AstraZeneca conserve son efficacité. 

Le vaccin du laboratoire américain Pfizer reste plus efficace pour lutter contre les infections liées au variant Delta que le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca. 

Néanmoins, son efficacité décline plus rapidement:  

  • Un mois après la 2e dose, une personne qui a reçu le vaccin de Pfizer est 90% plus protégée contre le variant Delta qu’une personne non vaccinée. 
  • Ce degré de protection passe à 85% après 2 mois, et à 78% après 3 mois. 

Le vaccin d’AstraZeneca, lui, conserve son efficacité: 

  • Un mois après la 2e dose, une personne qui a reçu le vaccin d’AstraZeneca est protégée à 67%. 
  • Elle reste protégée à 65% après 2 mois, et 61% après 3 mois. 

Selon les auteurs de l’étude:  

  • Les faibles baisses d’un mois à l’autre seraient liées au hasard.  
  • On pourrait ainsi en conclure que la protection offerte par le vaccin reste la même 3 mois après la 2e dose.  

Même efficacité après 4 à 5 mois

  • Entre 4 et 5 mois après la 2e dose, les 2 vaccins seraient aussi efficaces l’un que l’autre, affirment les chercheurs de l’université d’Oxford – qui sont ceux qui ont développé le vaccin d’AstraZeneca. 

Les résultats de cette nouvelle étude sont encore préliminaires, mais l’étude a été menée sur 700 000 personnes entre décembre 2020 et août 2021. 

Ces résultats arrivent au moment où plusieurs pays – comme les États-Unis et le Royaume-Uni – prévoient de lancer prochainement une campagne de rappel pour administrer une 3e dose de vaccin anti-Covid. 

Johanna Sabys