ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Conseils pour vos FINANCES

Qui ont été les champions de la bourse en 2021?

Publié le 7 janv. 2022
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref
  • Malgré la propagation fulgurante du variant Omicron, la bourse a très bien fait en 2021.
  • Les indices boursiers mondiaux ont connu des hausses importantes, qui ont fait oublier les ratés de la chaîne d’approvisionnement de nombreux produits de consommation.

Soulignons d’abord que les actions canadiennes ont connu pas mal de succès.

L’indice S&P/TSX de Toronto a gagné 21,7% en 2021.

Comme les indices américains, il a lui aussi fracassé des records l’an dernier.

Pour la première fois de son histoire en juin dernier, il a franchi la marque des 20 000 points.

C’est l’action de Baytex Energy (TSX: BTE) qui a connu la performance la plus remarquable: +467%. 


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Sur les bourses américaines, le vénérable indice S&P 500 a fait gain de 26,9%*.

Il a ainsi surclassé et le Nasdaq et le Dow Jones qui ont connu des gains respectifs de 21,4% et de 18,7%.

Dans l’histoire, c’est arrivé seulement 6 fois, soit en 1984, 1989, 1997, 2004 et 2005.

  • Devon Energy (NYSE: DVN) a été le titre le plus performant du S&P 500 en 2021 avec un gain de +196%.
  • Le fabricant de voitures électriques Lucid Group (Nasdaq: LCID) est le gagnant du Nasdaq 100 avec +280%.
  • Home Depot (NYSE: HD) a gagné 60% et a surclassé, par sa hausse, les 29 autres titres qui forment le Dow Jones.

La surprise de l’année est du côté de l’indice de moyennes capitalisations S&P 400.

Le meme stock Gamestop (NYSE: GME) a certes perdu la majeure partie de la croissance phénoménale qu’il avait connue en janvier 2021, mais il a tout de même terminé l’année avec une plus-value de 688%.

Pour les spéculateurs en tout genre, ce fut un meilleur pari que le Bitcoin qui, lui a clôturé avec un gain de 59,8%.


Découvrez les autres chroniques Conseils pour vos finances de Fabien Major, publiées chaque samedi dans InfoBref Matin [pour les recevoir par courriel, inscrivez-vous gratuitement à nos infolettres]


Des déceptions notables

Si les grands gagnants de la bourse en 2021 étaient principalement du côté de l’énergie, des fiducies immobilières, des technologies de l’information et des services financiers, les contre-performances ont été remarquables dans les secteurs souvent considérés comme des refuges naturels: les obligations, les métaux précieux et les marchés émergents ont déçu.

  • Indice obligataire Bloomberg du trésor américain: -2,5%
  • Or: -3,6%
  • Argent : -11,7%
  • Indice des marchés émergents MSCI: -5,5%

Le repli du groupe immobilier chinois Evergrande va probablement passer à l’histoire.

  • L’an dernier, la valeur de son action a perdu 89,3%.

Aux États-Unis, trois vedettes ont mordu la poussière:

  • Peloton, un fabricant d’appareils d’entraînement à domicile (Nasdaq: PTON): -76,4%
  • Robinhood, une application de courtage financier (Nasdaq : HOOD): -53,3%
  • Just Eat Takeaway.com, un service de livraison (Nasdaq: GRUB): -52,9%

­Consultez la section AFFAIRES, argent et carrière d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et, chaque samedi, la chronique Conseils pour vos finances. Pour les recevoir par courriel, abonnez-vous ici à notre infolettre gratuite InfoBref Matin – l’essentiel des nouvelles en 5 minutes ou en cliquant sur «Infolettres» en haut à droite.


Des fonds performants

Du côté des fonds, je remarque que:

  • le Sprott Énergie F a gagné 186,1%;
  • le 3iQ cryptoactifs mondiaux classe A (CAD) a gagné 123%.

Parmi les FNB:

  • le XEG iShares S&P/TSX énergie plafonné a gagné 83,7%;
  • le HBLK FNB de technologies Blockchain a gagné 65,5%.

Un mot sur les devises:

Sur le marché des changes, le grand gagnant de 2021 a été le dollar américain qui a gagné 6,4%.

La lire turque, au contraire, est la monnaie perdante de l’année: elle a perdu 44% de sa valeur.

  • Aux prises avec une inflation hors contrôle, le gouvernement Erdogan s’entête à maintenir les taux d’intérêt au plancher. 

[* À l’exception des indices et titres canadiens, les données dans ce texte sont exprimées en dollars américains.]

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

Fabien Major