ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Bilan mensuel de la BOURSE

Septembre 2022: les marchés des capitaux en période de grande volatilité

Mis à jour le 10 oct. 2022
Anthony Ménard
par Anthony Ménard
CFA, vice-président, gestion des données chez Inovestor
  • En septembre, l’indice S&P/TSX a reculé de 4,3%, le S&P 500 de 9,2%, et les actions internationales de 9,9%.
  • Les marchés internationaux ont connu un mois volatil, particulièrement la Grande-Bretagne à la suite de son minibudget.

Au terme de la période de 12 mois terminée le 30 septembre:

  • le S&P/TSX a baissé de 5,4%;
  • le S&P 500 a diminué de 15,5%;
  • les actions internationales représentées par le MSCI ACWI ex USA ont dégringolé de 24,8%

Au mois de septembre, les meilleurs secteurs du TSX ont été les matériaux, en hausse de 5,3%, suivis par les financières et la consommation de base, qui ont chuté de respectivement 0,8% et 1,7%.

Les secteurs les moins performants ont été l’industrie, les services publics et la santé, en recul de respectivement 9,8%, 7,4% et 6,4%.


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Les marchés britanniques en déroute

Le 23 septembre, le gouvernement britannique a annoncé la plus importante baisse d’impôt depuis les années 70, et le projet de financer exclusivement cette baisse d’impôt par l’endettement.

Le marché obligataire a mal réagi à la nouvelle.

  • Le rendement des obligations gouvernementales britanniques de 10 ans a augmenté de 1,20% entre le 20 septembre et le 27 septembre.
  • Il a ainsi atteint 4,50%, un taux temporairement plus élevé que le rendement d’obligations gouvernementales de pays moins solides économiquement comme l’Italie et la Grèce.

Le 26 septembre, Halifax, le plus grand prêteur hypothécaire britannique, a temporairement suspendu certains de ses produits hypothécaires à cause de la trop grande volatilité des marchés obligataires.

Le 27 septembre, le fonds monétaire international (FMI) a ouvertement critiqué le projet de minibudget du gouvernement britannique, disant qu’il augmenterait probablement l’inflation (déjà élevée, à 9,9%) et les inégalités.

Le 28 septembre, la banque centrale britannique est intervenue dans le marché obligataire pour stabiliser les obligations britanniques à long terme.

Inovestor offre une plateforme de recherche pour les titres boursiers nord-américains. Accélérez et facilitez vos décisions d’investissement, le suivi de votre portefeuille et la communication de ces décisions à de potentiels clients: inscrivez-vous gratuitement à la plateforme d’Inovestor.

Une grande banque d’investissement suisse dans la tourmente

Credit Suisse, qui a généré en 2021 des revenus de 16 milliards de francs suisses (environ 22 milliards $), est victime de spéculation.

Les investisseurs croient qu’elle ne sera pas en mesure de rembourser ses créanciers.

Le climat tendu a fait basculer son titre boursier de 55% depuis le début de l’année.

La tentative récente du PDG du Credit Suisse de rassurer les parties prenantes a paradoxalement eu l’effet contraire: elle a accentué l’aspect anxiogène de la situation.

Taux d’intérêt

Les banques centrales canadienne et américaine ont successivement augmenté leur taux directeur de 2,50% à 3,25%.

Aux États-Unis, les sondages internes de la banque centrale montraient au 21 septembre que le marché anticipait un taux directeur à 4,4%.

Ce niveau impliquerait une hausse à venir d’ici la fin de l’année de 100 à 125 points de base supplémentaires.

Les prochaines annonces de taux directeur se feront d’abord au Canada le 26 octobre, puis aux États-Unis le 2 novembre.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent : abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Inflation

Au Canada, l’inflation a diminué pour un deuxième mois consécutif

  • Le plus récent taux d’inflation annuelle, pour aout, était 7,0%, comparativement à 7,6% en juillet.
Anthony Ménard