ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le prix des chalets va encore bondir en 2022

Mis à jour le 14 mai 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Après avoir augmenté de 25% l’an dernier, le prix médian des maisons unifamiliales situées dans les régions récréatives du Québec devrait monter de 15% cette année pour atteindre 356 500 $, selon un rapport de Royal LePage sur les propriétés récréatives. 
  • Cette hausse est stimulée par la demande, que l’offre de propriétés sur le marché ne suffit pas à combler.

Les régions récréatives répertoriées par Royal LePage regroupent certaines municipalités régionales de comté (MRC) du Québec où l’activité de villégiature est élevée. 

Malgré la levée des restrictions sanitaires, les acheteurs québécois vont conserver plusieurs habitudes adoptées pendant la pandémie, prédit Royal LePage. 

  • Plusieurs vont continuer de privilégier le travail à distance et favoriser leur qualité de vie, ce qui va contribuer à maintenir une forte demande dans les marchés récréatifs. 

Découvrez tous nos articles consacrés à l’immobilier dans la section ARGENT d’InfoBref, et abonnez-vous à l’infolettre InfoBref Votre argent pour recevoir gratuitement chaque samedi des conseils pour gagner plus, dépenser mieux et investir plus efficacement (détails en cliquant Infolettres en haut à droite sur cette page)


De plus, près du tiers des personnes qui arrivent à l’âge de la retraite pourraient bientôt acheter une résidence en région récréative. 

  • Selon une autre enquête menée par Royal LePage l’an dernier, 29% des baby-boomers considéraient acheter une résidence principale au cours des 5 prochaines années. 
  • Parmi eux, 62% envisageaient d’acheter dans une région rurale ou récréative, ce qui représente environ 400 000 nouveaux acheteurs potentiels d’ici 5 ans.
Félix Côté