ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La Caisse veut sortir du pétrole d’ici l’an prochain

Mis à jour le 22 juil 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a présenté les grandes orientations qu’elle souhaite prendre pour lutter contre les changements climatiques et atteindre son objectif de gérer un portefeuille d’investissement carboneutre d’ici 2050.  
  • D’ici l’an prochain, elle veut se départir des actifs qu’elle possède dans le secteur pétrolier et qui représentent actuellement 1% de son portefeuille, soit environ 4 milliards $.

Elle crée aussi un fonds de 10 milliards $ pour décarboniser des secteurs à fortes émissions de GES.  

La CDPQ avait déjà pris des engagements verts en 2017:

  • D’ici 2025, elle veut tripler ses «actifs verts» par rapport à 2017 et les faire passer à 5 milliards $.
  • D’ici 2030, elle prévoit réduire de 60% l’intensité carbone de son portefeuille par rapport à 2017. 

Malgré ces objectifs, l’investisseur institutionnel, qui gère notamment le régime des rentes du Québec, assure qu’elle génèrera le «rendement nécessaire» pour ses déposants. 

Félix Côté