ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Netflix, maisons vides et véhicules de luxe: quelques nouvelles taxes prévues dans le budget

Publié le 19 avr. 2021
par Patrick Pierra

[photo: Lynn Vdbr | Unsplash]

  • À côté des programmes de dépenses, le budget prévoit la création de nouvelles taxes spécialisées.
  • Netflix, les acheteurs de voitures et de bateaux de luxe, et les propriétaires étrangers de biens immobiliers au Canada sont parmi les cibles visées par ces changements à la fiscalité.

Les acheteurs d’une auto ou d’un avion valant plus de 100 000 $ et les acheteurs d’un bateau valant plus de 250 000 $ seront soumis à une nouvelle taxe de vente.

  • Ils devront payer le montant le plus bas entre 20% de l’excédent par rapport à 100 000$ ou 250 000 $, et 10% de la valeur totale du véhicule.
  • Ottawa estime que cela générera 600 millions $ sur cinq ans en recettes fiscales.

Netflix devra désormais payer au Canada des impôts en rapport avec la diffusion de ses contenus.

  • À défaut d’une entente avec les gouvernements des autres pays qui prévoirait un mécanisme fiscal commun, Ottawa imposerait un impôt de 3% sur les revenus canadiens de services et de contenus numériques fournis par des entreprises étrangères qui ont chiffre d’affaires global supérieur à 750 millions d’euros, soit environ 1,1 milliard $.
  • Ottawa calcule que cela lui rapporterait 3,4 milliards $ sur cinq ans.

Les propriétaires étrangers d’une résidence au Canada qui reste inoccupée pendant au moins un an seraient soumis à une taxe spéciale.

  • À partir de 2022, ils devraient payer chaque année 1% de la valeur de leur résidence.
  • Ottawa espère percevoir avec cette taxe 700 millions $ sur quatre ans.
Patrick Pierra