ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Les boissons énergisantes rendent-elles les jeunes hyperactifs?

Publié le 16 mai 2021
par Agence Science-Presse
Les boissons énergisantes rendent-elles les jeunes hyperactifs?

(Source: Observatoire de la prévention)

  • Certains parents et enseignants pensent que ces boissons transforment les jeunes en boules d’énergie incapables de se concentrer en classe.
  • Chez les moins de 18 ans, les boissons énergisantes peuvent effectivement provoquer des maux de tête, des palpitations, de l’insomnie et des comportements à risque. Mais les chercheurs ont encore peu étudié l’impact de ces boissons sur l’hyperactivité.

Augmentation des symptômes d’hyperactivité et d’inattention chez les adolescents, consommation accrue d’alcool, comportements à risque: ce sont là des phénomènes associés à la consommation de boissons énergisantes, selon plusieurs articles scientifiques publiés entre 2010 et 2016. 

Symptômes d’hyperactivité chez les ados:

L’Université américaine de Yale a étudié la consommation quotidienne de boissons énergisantes par des élèves de 11 à 14 ans.

  • Le risque d’hyperactivité et d’inattention augmentait de 14% pour chaque boisson énergisante consommée en une journée.
  • Les enfants qui buvaient ces boissons étaient 66% plus à risque de présenter des symptômes du trouble de déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité / TDAH).

Ces boissons sont très sucrées.

  • Les études ne font pas consensus sur un lien entre la consommation de boissons sucrées et le risque de TDAH.
  • On sait néanmoins que le sucre a des effets néfastes sur la santé. Il favorise notamment le diabète, l’obésité et les maladies cardiovasculaires.

Elles contiennent de la caféine.

  • La caféine est un stimulant: sa présence dans les boissons énergisantes pourrait être le facteur clef derrière l’hyperactivité.
  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pointé de nombreux symptômes associés à une consommation élevée de caféine; mais elle n’a pas mentionné l’hyperactivité.

La caféine des boissons énergisantes pourrait de plus accentuer les effets secondaires cardiovasculaires des médicaments que prennent les enfants atteints de TDAH, rapporte la Société canadienne de pédiatrie.

  • Elle déconseille d’ailleurs ces boissons aux enfants et aux adolescents.

Elles causent des effets indésirables.

L’Université de Waterloo, en Ontario, a mené une enquête auprès de Canadiens de 12 à 24 ans.

  • 55% des consommateurs de boissons énergisantes ont déclaré avoir subi au moins un effet indésirable.
  • Effets notés: augmentation du rythme cardiaque; difficultés à dormir; maux de tête; nausées et vomissements; douleurs thoraciques.

Conclusion:

  • Le sucre et la caféine contenus dans ces boissons sont deux ingrédients susceptibles de contribuer à l’hyperactivité.
  • Mais très peu de données permettent de confirmer qu’ils y contribuent effectivement, et que les boissons énergisantes causent l’hyperactivité.


Agence Science-Presse