ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Bell Canada est toujours le fournisseur de services de télécommunications qui reçoit le plus de plaintes

Mis à jour le 3 juin 2021
par Alain McKenna
Bell Canada est toujours le fournisseur de services de télécommunications qui reçoit le plus de plaintes

(Source: Unsplash)

  • Bell a été à l’origine de 20% des plaintes de Canadiens reçues entre le 1er août et le 31 janvier derniers par la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision du Canada (CPRST). Suivent Rogers (13%), Fido (10%) et Telus (7%).
  • Le nombre total de plaintes a augmenté de 8% par rapport aux six mois précédents. La lenteur ou l’indisponibilité du service Internet sont les problèmes qui ont connu la plus forte progression semestrielle, même si les plaintes liées aux services sans fil demeurent les plus nombreuses.

Les services sans-fil sont toujours le secteur qui suscite le plus grand nombre de plaintes des consommateurs canadiens, soit 41% du total.

  • 85% des plaintes liées aux services sans fil portent sur des frais trop élevés ou sur le manque de clarté des conditions de service.
  • 15% des plaintes seulement portent sur la qualité du signal sans fil.

L’accès à Internet – qui a été particulièrement sollicité par les foyers canadiens au cours du semestre – accapare 33% des plaintes reçues par la CPRST au dernier semestre. 

Les autres services (télévision, téléphonie locale et autres) ont vu leur nombre de plaintes diminuer.

Une bonne nouvelle pour les consommateurs:

  • neuf plaintes sur dix ont été résolues à l’intérieur de la période de six mois;
  • et la plupart l’ont été dans les 30 jours suivant la plainte.
Alain McKenna