ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Agiska Coopérative voit le jour de la fusion de 4 plus petites coop agricoles

Publié le 2 nov. 2021
par Félix Côté

Guy Crépeau, président du conseil dadministration d’Agiska Coopérative

  • Agiska Coopérative est née cette semaine de la fusion des coopératives agricoles Agrilait, Comax, Montérégiennes et Sainte-Hélène. 
  • «L’idée derrière cette fusion, c’est de faire contrepoids à la compétition des grandes multinationales», a expliqué à InfoBref Guy Crépeau, président du conseil d’administration d’Agiska Coopérative.

De son siège social à Saint-Hyacinthe, Agiska Coopérative dessert maintenant plus de 2000 membres dans les régions de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de l’Estrie.

  • Elle regroupe 765 employés et a un chiffre d’affaires de 520 millions $.
  • Elle offre à ses membres des produits et services dans quatre secteurs d’activités: l’agriculture, le commerce de détail, la transformation laitière et la machinerie.

Dans le secteur agricole, Agiska a également lancé Sollio & Agiska Agriculture coopérative, une coentreprise avec Sollio Groupe Coopératif, anciennement connu sous le nom La Coop Fédérée. 

  • «Sollio était notre fournisseur, mais maintenant nous sommes des partenaires. 
  • Cette association permet de créer un lien direct entre notre grossiste et nos producteurs», explique Guy Crépeau.

Le modèle coopératif est populaire en agriculture au Québec.

  • «Ce modèle nous donne un levier plus important. Au Québec, c’est une formule qui existe depuis plus de 100 ans», rappelle Guy Crépeau. 
  • La coopérative permet aux entrepreneurs agricoles d’être «à la fois clients et propriétaires de l’entreprise», explique-t-il.
  • Elle procure un «levier économique et social, s’adapte aux besoins de ses membres» et leur procure une ristourne sur leurs achats.
Félix Côté