ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Une 3e dose de vaccin pour les résidents des CHSLD dès fin octobre

Publié le 28 sept. 2021
par Johanna Sabys
  • Québec a donné son feu vert pour qu’une 3e dose de vaccin anti-Covid soit administrée aux aînés qui vivent en CHSLD, en résidences privées pour aînés (RPA), ou dans des ressources intermédiaires (RI) ou de type familial (RTF). 
  • Les résidents adéquatement vaccinés pourront recevoir leur 3e dose de vaccin à compter de fin d’octobre, soit environ 6 mois après leur 2e dose. 

Le gouvernement profitera de la campagne de vaccination contre la grippe pour administrer une 3e dose de vaccin anti-Covid aux aînés qui vivent en résidences. 

  • Au total, environ 220 000 résidents pourront recevoir une 3e dose. 
  • Elle n’est pas encore proposée aux personnes âgées qui vivent à domicile. 

Québec parle d’une mesure «préventive»

  • La situation est «sous contrôle», assure le ministre de la Santé Christian Dubé.
  • Il y a actuellement environ 140 cas actifs dans les résidences – contre une dizaine au début du mois.

Cette décision a été approuvée par le Comité sur l’immunisation du Québec. 

  • Dans son avis, le CIQ recommande qu’une 3e dose d’un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) soit injectée 6 mois après la 2e dose, mais le comité accepte le délai minimal de 5 mois choisi par Québec. 
  • La majorité des résidents québécois ont reçu leur 2e dose en mars ou en avril.

La vaccination aura lieu dans les résidences.

  • Les aînés n’auront pas besoin de se déplacer ou de prendre un rendez-vous.

Il y a 2 semaines, le professeur André Veillette, immunologiste à l’Institut de recherches cliniques de Montréal, expliquait à InfoBref pourquoi les résidents des CHSLD et des RPA devaient recevoir une 3e dose de vaccin.

Johanna Sabys