ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le fondateur de ChatGPT a lancé une cryptomonnaie pas comme les autres

Mis à jour le 18 avr. 2024
par Patrick Pierra
Le fondateur de ChatGPT a lancé une cryptomonnaie pas comme les autres

Une boule «orb» qui sert à numériser l’iris pour produire un identifiant World ID [source: Tools for Humanity]

  • Sam Altman, fondateur de la société technologique OpenAI qui a conçu le robot conversationnel ChatGPT, vient de lancer officiellement un autre projet ambitieux: Worldcoin.
  • Un «jeton» (une unité) de cette nouvelle cryptomonnaie, dont le sigle est WLD, est donné aux personnes qui font numériser l’iris de leur œil par un «orb», un appareil électronique de la taille d’un ballon de soccer. Elles acquièrent du même coup un identifiant unique, appelé World ID. Il doit leur permettre de démontrer qu’elles sont des personnes humaines et non des robots.

À quoi sert un World ID?

L’idée est que, dans le monde numérique, il y aura de plus en plus d’agents artificiels, et d’acteurs malfaisants qui essaieront de se faire passer pour plusieurs personnes différentes – notamment pour faire des cyberattaques.

Dans ce contexte, détenir un code numérique unique, qui démontre que l’on est un humain, peut présenter des avantages pour un individu, mais aussi pour des entreprises et des gouvernements.

  • Une des idées promues par Sam Altman est que, dans l’avenir, des gouvernements pourraient utiliser le World ID pour donner un revenu minimum garanti à leurs citoyens en s’assurant ainsi que chaque montant alloué ira à une «vraie» personne et à une seule.

Les promoteurs du projet assurent que, sauf s’ils le demandent, les données biométriques des individus ne sont pas conservées.

  • L’image numérique de l’iris ne sert qu’à produire un code numérique unique.
  • Les codes sont conservés dans une chaine de blocs, comme les transactions de cryptomonnaies.

Mais plusieurs experts sont sceptiques.

  • Ils croient que les identifiants World ID peuvent poser des problèmes pour la vie privée.

Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Combien vaut un worldcoin (WLD)?

Il n’a pas de valeur intrinsèque ni garantie: sa valeur fluctue selon l’offre et la demande.

En donnant un worldcoin à chaque personne qui fait numériser son iris, le projet s’assure d’une large diffusion de la cryptomonnaie.

  • Plus de 2 millions de personnes, principalement en Asie et en Afrique, en ont acquis depuis un premier lancement du projet en phase béta.

Actuellement, un WLD vaut un peu plus de 2 $US.

Plusieurs services d’échanges de cryptomonnaies permettent maintenant d’acheter et vendre des worldcoins.

Qui est derrière le projet worldcoin et World ID?

Il est porté par l’entreprise Tools for Humanity (outils pour l’Humanité).

  • Elle a obtenu plus de 250 millions $US en financement, provenant principalement de firmes de capital de risque actives dans le domaine des cryptomonnaies.

Andreessen Horowitz (a16z), une des firmes de capital de risque les plus en vue en Californie, fait partie de ses investisseurs.

Patrick Pierra