ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le gouvernement américain quadruple son standard pour qualifier l’internet haute vitesse

Mis à jour le 17 mars 2024
par Félix Côté
Le gouvernement américain quadruple son standard pour qualifier l’internet haute vitesse

(source: Unsplash)

  • Aux États-Unis, la commission fédérale des communications (FCC) a modifié sa définition de ce qu’elle considère comme de l’internet «haute vitesse». Il faut désormais des débits de téléchargement d’au moins 100 mégabits par seconde (Mbps) et de téléversement d’au moins 20 Mbps. Depuis 2015, les débits planchers étaient de respectivement 25 et 3 Mbps.
  • Au Canada, le gouvernement fédéral considère que l’internet est haute vitesse lorsqu’il permet des téléchargements d’au moins 50 Mbps et des téléversements d’au moins 10 Mbps, soit 2 fois moins que la nouvelle norme américaine.
Félix Côté