ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La vaccination contre la variole simienne va débuter au Québec

Publié le 26 mai 2022
par Johanna Sabys
La vaccination contre la variole simienne va débuter au Québec

Le directeur national de santé publique Luc Boileau (Source: Émilie Nadeau / Bureau du premier ministre)

  • 25 cas de variole simienne ont désormais été confirmés au Québec, dont 14 à Montréal. Une trentaine d’autres cas, suspects, sont actuellement étudiés. 
  • Des doses du vaccin Imvamune contre la variole, qui protègeraient également contre la variole du singe, pourraient être administrées dès demain à des personnes qui ont été en contact étroit avec des cas confirmés.

La situation est «préoccupante», dit le directeur national de santé publique Luc Boileau. Mais, contrairement à la Covid-19, prévoit-il, il n’y aura pas de contamination importante ni rapide à travers la population. 

  • La grande majorité des cas confirmés sont des hommes adultes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Plusieurs centaines de doses de vaccin sont disponibles

Elles seront d’abord mises à la disposition des personnes qui ont été en contact étroit avec des cas confirmés. 

  • Le vaccin Imvamune doit idéalement être administré dans un délai de 4 jours après le contact avec un cas confirmé.  

La vaccination pourrait être élargie à d’autres personnes au cours des prochaines semaines.

Les personnes infectées doivent s’isoler.  

Le Dr Boileau invite les personnes suspectées d’avoir la maladie à ne pas quitter leur domicile, et à s’isoler autant que possible des personnes avec lesquelles elles vivent jusqu’à la guérison des lésions cutanées.

  • En plus de mesures d’hygiène comme le lavage de mains, elles doivent couvrir leurs lésions et porter un masque en présence d’autres personnes. 

Le Québec est pour l’instant la seule province où des cas ont été confirmés.  

[Explication: Qu’est-ce que la variole simienne? (20 mai)]. 

Johanna Sabys