ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Un spécialiste du bitcoin qui veut investir 100 millions $US dans des centres de données nord-américains a le Québec à l’oeil

Mis à jour le 22 janv. 2021
par Alain McKenna

Un centre de minage de bitcoins de DCG vu de l’intérieur. (Photo: DCG)

  • La société new-yorkaise Digital Currency Group veut positionner l’Amérique du Nord à l’avant-scène du développement des monnaies numériques, une activité présentement dominée par la Chine.
  • Un ancien haut dirigeant de GE pilotera la création de nouveaux centres de «minage» de monnaies numériques dans des endroits où l’électricité est propre et abordable, comme le Québec et la Colombie-Britannique.

L’aide des autorités pour construire ces nouveaux centres pèsera aussi dans la balance.

  • Aux États-Unis, des élus ont récemment fait part de leurs inquiétudes face à l’absence d’un joueur américain majeur dans le marché des cryptomonnaies.
  • Malgré les hauts et les bas des dernières années, la valeur du bitcoin à elle seule surpasse les 200 milliards $US.

La technologie du groupe américain serait particulièrement lucrative, si on se fie au groupe new-yorkais.

  • Elle n’a besoin que de 10 minutes pour compléter une opération de «minage», soit pour vérifier l’authenticité de transactions faites à l’aide de bitcoins.
  • Le réseau Bitcoin lui remet 6,25 bitcoins, l’équivalent de 100 000 dollars, pour chaque opération complétée.
Alain McKenna
Un spécialiste du bitcoin qui veut investir 100 millions $US dans des centres de données nord-américains a le Québec à l’oeil

Un centre de minage de bitcoins de DCG vu de l’intérieur. (Photo: DCG)