ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Congrès américain est prêt à accorder 40 milliards $US à l’Ukraine

Publié le 10 mai 2022
par Johanna Sabys

(Source: capture d’écran YouTube / CNBC)

  • Les élus américains pourraient débloquer 40 milliards $US supplémentaires pour aider l’Ukraine à lutter contre la Russie. Cette nouvelle aide a été approuvée mardi soir par la Chambre des représentants. Les sénateurs devraient approuver eux aussi ce nouveau financement dans les prochains jours.
  • Selon Joe Biden, le budget initial de 14 milliards $US qui avait été débloqué en mars par les États-Unis pour soutenir l’Ukraine sera épuisé d’ici 10 jours. 

Depuis 2 semaines, le président américain réclame au Congrès 33 milliards $US supplémentaire pour soutenir l’Ukraine. 

Ce nouveau budget de la Maison-Blanche comprenait initialement: 

  • 20 milliards $US d’aide militaire, pour envoyer des véhicules blindés, des armes antiaériennes et des pièces d’artillerie; 
  • 9 milliards $US d’aide économique, pour assurer le fonctionnement des institutions ukrainiennes; et 
  • 3 milliards $US d’aide humanitaire, pour fournir de la nourriture et des médicaments. 

Démocrates et républicains s’accordent plutôt sur 40 milliards $US

Les chefs des 2 partis américains se sont entendus sur un budget de 7 milliards $US plus élevé que celui demandé par Biden.

  • La Chambre des représentants a approuvé cette aide mardi soir. 
  • Le vote du Sénat doit avoir lieu d’ici le début de la semaine prochaine.

L’adoption rapide de ce nouveau financement est essentielle pour aider les Ukrainiens à lutter contre «Poutine le cruel», soutient le chef de la majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer.

De leur côté, les républicains demandent au chef de la diplomatie américaine d’inscrire la Russie sur la liste noire des États qui soutiennent le terrorisme – liste sur laquelle figurent actuellement la Corée du Nord, la Syrie, l’Iran et Cuba.

Johanna Sabys