ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Twitter est accusé d’avoir menti sur la sécurité de son réseau

Publié le 23 août 2022
par Félix Côté

(Source: Twitter)

  • L’ancien chef de la sécurité de Twitter accuse son ex-employeur de ne pas avoir réglé de graves problèmes de sécurité interne. 
  • Dans un document déposé auprès de plusieurs organismes règlementaires, dont le département de la Justice des États-Unis, il souligne l’obsolescence des serveurs de Twitter, l’ignorance volontaire de l’entreprise, et sa vulnérabilité aux cyberattaques. 

Twitter aurait aussi, selon lui, évité de réduire le nombre de faux comptes sur sa plateforme pour ne pas ralentir la croissance apparente de son nombre d’utilisateurs.

L’ancien chef de la sécurité de Twitter était auparavant un pirate informatique connu sous le nom de Mudge. 

L’ex-patron de Twitter, Jack Dorsey, l’avait embauché en 2020 après le piratage de plusieurs comptes Twitter de personnes influentes, dont Joe Biden, Barack Obama, Elon Musk, Jeff Bezos et Kim Kardashian.

En janvier 2022, Mudge a été licencié de son poste chez Twitter pour leadeurship inefficace et mauvaises performances.

Ces nouvelles accusations contre Twitter surviennent alors que l’entreprise affronte en justice Elon Musk, depuis que le milliardaire a abandonné en juillet le projet d’acheter le réseau social. 

  • Elles pourraient avoir un impact sur cet affrontement.
  • En effet, le principal argument d’Elon Musk pour avoir annulé son offre d’achat est que Twitter aurait davantage de faux utilisateurs que ne le prétendent ses dirigeants.
Félix Côté