ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa lance sa stratégie d’adaptation aux changements climatiques

Publié avant-hier
par Johanna Sabys

(Source: Environnement Canada)

  • Le gouvernement fédéral a présenté aujourd’hui sa première stratégie nationale qui vise à aider les provinces et municipalités à faire face aux conséquences du réchauffement climatique.  
  • Cette stratégie prévoit un plan d’aide immédiat de 1,6 milliard $. Elle propose aux collectivités un plan d’action et des outils pour affronter les répercussions des changements climatiques. 

L’aide de 1,6 milliard $ doit aider les municipalités à:  

  • bâtir et entretenir des infrastructures publiques résistantes aux inondations, comme des routes et des ponts;
  • protéger et restaurer la nature et la biodiversité;
  • soutenir l’économie et les travailleurs;
  • réduire les effets des catastrophes climatiques; et 
  • élaborer avec les communautés autochtones des initiatives en santé liées aux conditions climatiques. 

La Stratégie nationale d’adaptation définit des objectifs et des cibles pour orienter les politiques et les dépenses des provinces et des municipalités. 

  • Le ministre fédéral de l’Environnement Steven Guilbeault a mené des consultations à travers le pays pour élaborer cette stratégie. 
  • Ottawa continuera à en discuter avec les provinces, territoires et organisations autochtones au cours des 3 prochains mois.

Le gouvernement fédéral souligne que, selon une étude, chaque dollar investi dans la prévention et la préparation au réchauffement climatique permettrait de réaliser jusqu’à 15 $ d’économie sur des coûts ultérieurs.

D’ici 2030, la prévision de pertes annuelles moyennes qui seront causées au Canada par des catastrophes climatiques est de plus de 15 milliards $.

  • Le gouvernement fédéral précise que les pertes réelles pourraient être réduites grâce à des mesures d’adaptation.
Johanna Sabys