ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa voudrait faire construire 2 centrales de captage du carbone

Publié le 31 août 2021
par Félix Côté

Des installations de captage de carbone d’Exxon en Europe (Source: Exxon)

  • Selon l’agence Reuters, le gouvernement Trudeau voudrait encourager la construction d’ici une dizaine d’années d’au moins 2 grandes centrales dédiées au captage du carbone.
  • Ces 2 centrales multiplieraient par 5 la capacité du Canada de capter du carbone pour l’utiliser ou le séquestrer, ce qui aiderait le pays à atteindre ses cibles de réduire ses émissions de GES, d’ici 2030, de 40 à 45% par rapport à leur niveau de 2005. 

Ottawa veut encourager les investissements privés dans les projets de captage et de séquestration du carbone, et ce de trois façons:

  1. en augmentant le prix des crédits carbone, qui devrait passer de 40 $ la tonne de carbone actuellement à 170 $ d’ici 2030;
  2. en offrant un crédit d’impôt aux entreprises pour leurs projets de captage, utilisation et stockage du carbone (CUSC); et
  3. en établissant une norme sur les combustibles propres, pour obliger les producteurs à réduire l’empreinte carbone de leurs combustibles.

Le gouvernement Trudeau voudrait que, d’ici 2030, au moins 2 centrales de stockages de carbone soient en construction ou au moins en phase avancée de planification, selon des documents gouvernementaux consultés par Reuters. 

  • Ces centrales permettraient de stocker au moins 15 millions de tonnes de carbone, selon le ministère des Ressources naturelles.
  • Pour comparaison, les 4 projets de capture du carbone actuellement en service au Canada ne permettent de capter que 4 millions de tonnes, soit presque 4 fois moins.

Déjà, une douzaine d’entreprises pétrolières et gazières veulent stocker le CO2 sous le sol albertain.

  • Dans les prochaines semaines, le gouvernement albertain doit lancer un appel à manifestation d’intérêt pour des projets de séquestration souterraine du carbone.

Pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, l’Agence internationale de l’énergie croit qu’il est impératif de multiplier la construction d’installations pour stocker le gaz carbonique.

Félix Côté