ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Presque un Canadien sur 4 a changé ses projets de retraite à cause de la pandémie

Mis à jour le 10 août 2022
par Félix Côté

(Source: Steve Buissinne / Pixabay)

  • Selon un sondage Ipsos pour l’Institut canadien des actuaires, 23% des Canadiens qui ne sont pas retraités disent que la pandémie aura un impact sur le moment où ils prendront leur retraite – ou le moment où leur conjoint(e) prendra sa retraite.
  • Parmi les répondants qui prévoient de modifier la date de leur retraite à cause de la Covid-19, 85% prévoient de travailler plus longtemps que prévu.

La grande majorité de ceux qui prévoient de repousser la date de leur retraite, ou dont le conjoint prévoit de repousser la date de sa retraite, le feront parce qu’ils ont besoin d’argent.

  • Une petite minorité le fera plutôt parce qu’au moins un des 2 conjoints peut travailler à la maison et ainsi éviter les risques que les déplacements professionnels (y compris pour se rendre au travail) présentent pour la santé et la sécurité.

Parmi les répondants qui prévoient de modifier la date de leur retraite, 15% disent qu’ils prendront au contraire leur retraite plus tôt, et non plus tard. 

2 raisons, en proportion presque égales, motivent la volonté des répondants qui veulent devancer leur retraite:

  • une mise à pied survenue pendant la pandémie; et
  • le souhait d’éviter des risques de santé associés à un retour au travail.
Félix Côté