ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Réduire les impôts des riches pour enrichir progressivement les pauvres? Ça ne fonctionne pas, selon une étude

Publié le 20 déc 2020
par Alain McKenna
  • La théorie du ruissellement (trickle-down economics) dit que réduire l’impôt des plus riches les incite à investir plus, ce qui stimule l’emploi et la croissance économique.
  • Après avoir analysé des données économiques de 18 pays sur les 50 dernières années, des chercheurs universitaires concluent que cet impact positif à long terme ne se produit pas, et que baisser les impôts des riches accroît surtout les inégalités.

Diminuer l’impôt des gens plus aisés les enrichit bel et bien. 

Mais cela n’a aucun effet sur le reste de l’économie, montre une étude (PDF) réalisée par des chercheurs de la London School of Economics et du King’s College de Londres.

  • En moyenne, entre 1965 et 2015, chaque baisse d’impôt accordée au 1% des gens les plus riches leur a permis d’augmenter leurs revenus de 0,8%.
  • En revanche, l’effet sur le taux de chômage ou sur la productivité a été «statistiquement nul».

Selon les auteurs de l’étude, mieux informer les gens sur les effets réels des différents niveaux de taxation pourrait favoriser des politiques fiscales plus égalitaires.

Ils suggèrent que, dans les prochaines années, taxer davantage les gens plus fortunés permettrait de réduire l’endettement colossal des gouvernements provoqué par la lutte contre la Covid-19.

Alain McKenna