ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Réduction des émissions de GES: où en est le Québec?

Publié le 21 déc 2020
par Johanna Sabys

(Source: Flickr)

  • Le gouvernement du Québec a publié hier son plus récent bilan annuel des émissions de gaz à effet de serre (GES), avec des chiffres pour l’année 2018.
  • Les émissions ont baissé de seulement 0,1% de 2017 à 2018, et d’à peine 6% entre 1990 et 2018.

En 2018, les émissions de GES du Québec s’élevaient à 80,6 millions de tonnes. 

En 2017, elles étaient de 80,7 millions de tonnes. La baisse sur un an est donc très faible.

Encore faut-il espérer que les chiffres de 2018 ne soient pas revus à la hausse dans l’avenir. 

  • En effet, le bilan publié hier (PDF) rectifie à la hausse les chiffres précédents de 2017. 
  • Alors qu’on croyait que 2017 avait vu une baisse des émissions, on réalise maintenant que 2017 avait plutôt vu une hausse, de 2,6% – soit l’une des plus fortes hausses annuelles observées au Québec.

Le Québec est loin d’atteindre ses objectifs. 

Le gouvernement Legault a déjà reconnu qu’il ne pourra pas atteindre la cible de réduction des GES qui était fixée pour 2020, soit une réduction de 20% par rapport à 1990.

Avec son Plan pour une économie verte, le nouvel objectif de Québec est de réduire ses émissions de 37,5% d’ici 2030, par rapport à 1990.

  • Cela porterait les émissions du Québec à 54 millions de tonnes en 2030.
  • Or l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5 °C, exigerait que le Québec réduise ses émissions annuelles à 40 millions de tonnes en 2030.
Johanna Sabys