ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les entreprises québécoises doivent mieux se protéger des cyberattaques, croient les chambres de commerce

Publié le 16 nov. 2021
par Félix Côté

(Source: Pixabay)

  • Les entreprises du Québec n’en font pas assez en matière de cybersécurité, constate la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ) dans un rapport d’étude sur la transformation numérique des entreprises. 
  • Pour aider les entreprises à mieux se préparer aux cyberattaques, la FCCQ émet une quinzaine de recommandations, dont celles de former les employés sur les risques associés à la cybersécurité, d’interdire le paiement de rançon, et d’établir des politiques internes d’accès aux données. 

Une cyberattaque peut coûter cher aux entreprises

  • Une seule attaque coûte en moyenne 4,2 millions $ au Canada, selon la FCCQ.
  • L’interruption des activités, la perte de clientèle, et l’atteinte à la réputation de l’entreprise sont responsables ensemble de plus du tiers de ce montant.

Au Québec, 41% des entreprises pensent qu’elles ont déjà été la cible d’au moins une cyberattaque, selon un sondage mené dans le cadre de l’étude réalisée par la FCCQ. 

L’installation de logiciels de sécurité est la forme de protection la plus utilisée (81%) par les entreprises québécoises. 

Mais les entreprises québécoises ne sont généralement pas protégées convenablement, estime la FCCQ.

  • Seulement 33% des entreprises québécoises forment leurs employés sur les risques associés à la cybersécurité.
  • 27% ont souscrit à une assurance pour se protéger des risques associés aux cyberattaques. 
  • 20% ont un plan de gestion de crise à appliquer en cas de cyberattaque. [Étude complète en PDF]
Félix Côté