ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Une PME sur deux est opposée à la francisation obligatoire des entreprises

Publié le 12 avr. 2021
par Johanna Sabys
  • Selon un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), près de 56% des PME québécoises sont opposées à rendre obligatoire la francisation des entreprises de moins de 50 employés.
  • 65% des chefs d’entreprise interrogés affirment que l’anglais est nécessaire dans leur entreprise, notamment pour exporter dans les autres provinces ou à l’international, souligne le vice-président Québec de la FCEI François Vincent. Les dirigeants de PME recommandent d’autres mesures, comme faciliter l’accès à des cours de francisation pour les employés.
Johanna Sabys