ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pas de mesures contraignantes en vue

Publié le 8 avr. 2022
par Félix Côté

Luc Boileau (Source: Capture d’écran Youtube / CPAC)

  • Alors que le nombre d’hospitalisations liées à la Covid-19 progresse rapidement, le directeur national de santé publique Luc Boileau a dit aujourd’hui qu’il n’avait pas l’intention de remettre de l’avant des mesures sanitaires «qui vont contraindre les gens». 
  • Luc Boileau préfère encourager les Québécois à adopter des comportements responsables, compte tenu que la santé publique ne prévoit pas, pour le moment, de nouvelle vague d’infections de la même ampleur que la vague Omicron.

«Selon les plus récentes données, la tendance à la hausse du nombre d’hospitalisations pourrait se poursuivre encore vraisemblablement deux semaines», a-t-il indiqué. 

  • Hier, on en a enregistré 55 de plus, pour un total actuel de 1637 hospitalisations, dont 62 aux soins intensifs.

Boileau s’est excusé des propos qu’il avait tenus il y a 2 jours en commission parlementaire sur le projet de loi pour mettre fin à l’état d’urgence sanitaire. 

Il avait dit que la fin de l’état d’urgence sanitaire allait «tuer du monde».

  • «Je regrette d’avoir utilisé ces mots-là, c’était inapproprié et je m’en excuse», a-t-il dit aujourd’hui.
Félix Côté