ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le PQ n’est pas satisfait des négociations parlementaires en cours

Publié le 17 nov. 2022
par Johanna Sabys
Le PQ n’est pas satisfait des négociations parlementaires en cours

Paul St-Pierre Plamondon (Source: Twitter du chef péquiste)

  • Le député péquiste Joël Arseneau a dit à La Presse que les négociations menées actuellement avec la Caq, le Parti libéral du Québec et Québec solidaire accentuent «la distorsion électorale du mode de scrutin» au lieu de la corriger.  
  • Le Parti québécois, qui a obtenu 14,6% des voix et 3 députés, dit que les autres partis lui proposent actuellement un trop petit budget et seulement 5% des questions à l’Assemblée nationale. 

Selon les informations transmises aux médias par le PQ, actuellement les péquistes obtiendraient:  

  • un budget de 495 000 $ – contre 4,4 millions $ pour le PLQ et 2 millions $ pour QS; et
  • 5 questions par cycle de 100 questions réservées à l’opposition à l’Assemblée nationale – contre 70 questions pour le PLQ et 25 pour QS. 

Marc Tanguay se dit «très déçu» de cette sortie publique

Le chef intérimaire du Parti libéral du Québec a rappelé que les partis s’étaient donnés pour consigne de ne pas négocier sur la place publique. 

  • «L’entente n’est pas signée, dit-il, les discussions doivent se poursuivre.» 
  • Tanguay a invité le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon à revenir à la table de négociation pour discuter «des proportions».
Johanna Sabys