ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa élargit temporairement le soutien offert aux travailleurs et aux entreprises pour répondre aux récentes restrictions sanitaires

Publié le 22 déc 2021
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Le gouvernement fédéral étend temporairement les règles d’admissibilité à ses programmes de soutien en cas de pandémie pour les employeurs et les travailleurs.
  • Les entreprises et les employés qui ont perdu respectivement au moins 25% et au moins 50% de leurs revenus sont admissibles à de l’aide financière, à condition que ces pertes aient été occasionnées par les dernières restrictions provinciales liées à la Covid-19.

Au Québec, l’annonce faite aujourd’hui par Ottawa concerne directement les bars, gyms, casinos, cinémas et salles de spectacles, qui sont fermés, et les restaurants, qui ne peuvent ouvrir que de 5h à 22h avec une capacité réduite de 50%.

Pour les travailleurs

La Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement est élargie aux travailleurs qui travaillent dans des commerces dont la capacité a été réduite d’au moins 50% en raison des restrictions provinciales. 

  • Cette prestation était initialement réservée aux travailleurs de commerces entièrement fermés pendant 14 jours. 

Elle donne droit à 300 $ par semaine avant impôt. 


Voyez nos autres articles sur des aides financières aux individus et aux entreprises


Pour les entreprises

Le Programme de soutien en cas de confinement est élargi aux entreprises qui ont perdu au moins 25% de leurs revenus en raison des restrictions provinciales. 

Il donne droit à des subventions pour le loyer et les salaires qui peuvent couvrir de 25% à 75% de ces charges, selon la perte de revenus subie. 

Comme la prestation pour les travailleurs, ce programme n’était initialement offert qu’aux entreprises entièrement fermées pendant 14 jours. 

De plus, le programme initial exigeait qu’une entreprise ait perdu au moins 40% de ses revenus pour être admissible. 

  • Ottawa a assoupli ce critère: une perte de 25% est maintenant suffisante pour devenir admissible.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Les entreprises créées depuis le début de la pandémie ne sont pas admissibles à ces programmes. 

  • La ministre des Finances Chrystia Freeland a expliqué que ces entreprises récemment créées ne peuvent pas fournir de point de comparaison pour évaluer leurs pertes de revenus. 

Ces changements aux programmes fédéraux sont temporaires.

  • Ils commencent immédiatement avec effet rétroactif à dimanche dernier, 19 décembre;
  • et ils sont prévus jusqu’au 12 février pour l’instant.

Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite

Félix Côté