ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

L’Ontario ne renouvellera pas son entente avec Hydro-Québec

Publié le 11 oct. 2022
par Johanna Sabys
L’Ontario ne renouvellera pas son entente avec Hydro-Québec

(Source: Hydro-Québec)

  • C’est ce que le gouvernement ontarien a confirmé à Radio-Canada. L’entente d’achat et de partage d’électricité conclue avec l’Ontario par le gouvernement Couillard en 2016 arrivera à échéance l’an prochain.   
  • Cette entente permettait à Hydro-Québec de vendre ses surplus d’électricité au cours de la période estivale. Et elle permettait à l’Ontario de réduire ses émissions de GES en achetant 2 térawatts-heures d’hydroélectricité par an. 

Les échanges d’électricité entre le Québec et l’Ontario devraient toutefois se poursuivre sur le marché de l’électricité. 

Quelles conséquences pour Hydro-Québec?  

Au cours des dernières années, l’Ontario a acheté en moyenne chaque année plus de 5 TWh d’électricité à Hydro-Québec.  

  • Près de la moitié de cette électricité était achetée grâce à cette entente et le reste, sur le marché de l’électricité.
  • Après l’échéance de l’entente, rien n’empêcherait l’Ontario d’acheter au total sur le marché autant ou même plus d’électricité. 

Mais l’Ontario veut plutôt recourir à d’autres sources d’énergie:

  • en prolongeant la durée de vie d’une centrale nucléaire; et
  • en misant sur ses centrales électriques au gaz naturel qui, à moyen terme, devraient faire augmenter ses émissions de GES.

François Legault, qui espérait vendre davantage d’hydroélectricité à l’Ontario, n’avait pas encore réagi à la nouvelle hier soir.

Johanna Sabys