ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Nouvelles restrictions sanitaires jusqu’au 11 janvier – voici l’essentiel

Publié le 15 déc 2020
par Johanna Sabys

François Legault (Source: Twitter)

  • François Legault a annoncé la fermeture des commerces non essentiels du 25 décembre au 11 janvier.
  • Les écoles primaires et les bureaux seront également fermés de jeudi jusqu’au 11 janvier, mais le premier ministre a concédé quelques assouplissements sur les activités sportives en plein air et pour les personnes seules. 

Du 17 décembre au 11 janvier: 
Au travail, tous les employés de bureau doivent être en télétravail.

  • Une exception sera faite pour les employés dont la présence est nécessaire pour faire fonctionner un service.

Les écoles primaires seront fermées – comme c’était déjà prévu pour les écoles secondaires.

  • Mais des cours à distance et des devoirs seront donnés à tous les élèves la première semaine de janvier. 

Interdits: tous les rassemblements à l’intérieur et dans les cours des maisons.

Assouplissements

  • Les activités sportives en plein air sont autorisées jusqu’à huit personnes. 
  • Les parcs, dont le Jardin botanique de Montréal, seront ouverts.
  • Les personnes seules peuvent désormais se joindre à une bulle familiale, de façon répétée, mais toujours avec le même groupe de personnes à une seule adresse.

Changements de zones
Les zones jaunes passent à l’orange, et les zones orange passent au rouge.

  • Résultat: tout le Québec est désormais en alerte maximale, à l’exception de l’Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec, de la Côte-Nord, de la Grosse Île, des Îles-de-la-Madeleine, du Nunavik et de Terres-Cries-de-la Baie-James.

Les commerces non essentiels seront fermés du 25 décembre au 11 janvier.

  • Mais contrairement au printemps dernier, les grandes surfaces ne pourront pas vendre de biens non essentiels durant cette période.


Johanna Sabys