ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Nike veut vendre des chaussures… qui n’existent pas

Publié le 14 déc 2021
par Félix Côté

Une chaussure virtuelle commercialisée par RTFKT (Source: RTFKT)

  • L’équipementier sportif Nike a acheté la startup RTFKT (prononcé «artefact»), qui crée des chaussures et des vêtements virtuels sous la forme d’actifs numériques cryptés appelés jetons non fongibles (JNF, ou NFT en anglais).   
  • Nike fait ainsi un deuxième pas dans l’univers virtuel du métavers: le géant du vêtement y avait déjà mis un pied le mois dernier en créant son propre espace virtuel dans le jeu Roblox. 

RTFKT vend aussi des avatars, dont certains exemplaires se vendent plusieurs milliers de dollars. 

  • Fondée l’an dernier, la startup a obtenu au printemps un investissement de 8 millions $US, ce qui avait porté sa valorisation à 33 millions $US. 
  • Depuis le début de l’année, elle a réalisé des ventes de 100 millions $US. 

Avec cette acquisition, Nike veut «accélérer sa transformation digitale», selon ce qu’a indiqué John Donahoe, PDG de l’entreprise américaine.

Nike pourrait choisir de commercialiser des chaussures à la fois en versions physique et virtuelle. 

  • Certaines chaussures vendues par RTFKT sont vendues à la fois sous forme de JNF/NFT et de chaussures réelles. 
  • Les chaussures virtuelles peuvent être vues avec des lunettes de réalité augmentée, ou utilisées par des avatars dans des univers entièrement virtuels (métavers).

D’autres marques de vêtements et accessoires ont récemment investi dans le commerce numérique. Par exemple:

  • Adidas a investi 1,6 million $US pour acquérir un terrain virtuel dans le jeu The Sandbox.
  • Dolce & Gabbana a vendu cet automne des vêtements virtuels sous forme de JNF.
  • Gucci vend des répliques virtuelles de certains produits dans des jeux comme Fortnite. 
Félix Côté