MONDE

Johanna Sabys

avec Johanna Sabys

Journaliste à InfoBref

Les États-Unis et l’Union européenne couperont drastiquement leurs émissions de méthane

Publié le 17 sept. 2021
Les États-Unis et l’Union européenne couperont drastiquement leurs émissions de méthane

[Source: YouTube]

  • Les États-Unis et l’Union européenne se sont engagés vendredi à réduire d’ici 2030 leurs émissions de méthane de 30% par rapport au niveau de 2020.
  • Plusieurs experts du climat ont salué cet engagement et y voient l’une des étapes les plus importantes à ce jour vers la réalisation de l’accord de Paris sur le climat.

Cet engagement survient alors que le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a affirmé cette semaine que le monde se dirigeait vers un réchauffement «catastrophique» de 2,7°C.

  • C’est bien supérieur à ce qui a été prévu en 2015 lors de l’Accord de Paris, alors que les 191 pays signataires s’étaient entendus pour limiter ce réchauffement à 1,5°C.

Le méthane, dont les émissions ont augmenté dans les dernières années, est un puissant gaz à effet de serre.

  • Il est le deuxième gaz responsable du réchauffement climatique, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat (Giec).
  • Son effet de serre est 80 fois plus puissant que celui du dioxyde de carbone (CO2). 
  • Les principales sources d’émission de méthane sont la production de gaz naturel, la gestion des déchets et la production de viande.

Si tous les pays du monde adoptent le même engagement que les États-Unis et l’Union européenne, cela permettrait de réduire de 0,2°C le réchauffement mondial d’ici 2040.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Alliance internationale contre la Chine: le Canada est pris par surprise

Publié le 17 sept. 2021
  • Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie ont signé un pacte de sécurité pour contrer l’influence militaire et politique croissante de la Chine dans la région Indo-Pacifique.
  • Le Canada, habituellement proche de ces 3 pays, a été exclu de l’entente. Des responsables gouvernementaux ont dit au Globe and Mail qu’Ottawa n’avait pas été consulté ni avisé à l’avance de la signature de ce pacte.

L’objectif du pacte: contrer les visées expansionnistes de la Chine en mer de Chine méridionale.

  • En bordure de Taïwan, du Viêt Nam et des Philippines, cette mer est riche en ressources naturelles et c’est une route commerciale importante.
  • La Chine y revendique la quasi-totalité de sa superficie et rejette les revendications des autres pays riverains. 

Le pacte prévoit:

  • un plus grand partage d’informations dans les domaines de l’intelligence artificielle, la cyberdéfense et la défense sous-marine; et
  • une aide des États-Unis et du Royaume-Uni à l’Australie pour qu’elle achète des sous-marins à propulsion nucléaire, ce qui lui permettrait d’effectuer des patrouilles sous-marines plus longues. 

Le Canada est-il mieux en dehors de ce pacte? 

Peut-être, puisque cette exclusion évitera au Canada de dégrader davantage ses relations diplomatiques avec la Chine.

  • Elles s’étaient tendues avec l’arrestation de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, fin 2018 à l’aéroport de Vancouver. 
  • Elles ont pris un autre coup dur le mois dernier, lorsque le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison par un tribunal chinois, pour espionnage et divulgation illégale de secret d’État. Justin Trudeau avait qualifié cette condamnation d’«absolument inacceptable et injuste».
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Combien de pétrole et de charbon devra rester dans le sol pour atteindre les cibles climatiques?

Publié le 12 sept. 2021
Combien de pétrole et de charbon devra rester dans le sol pour atteindre les cibles climatiques?

(Source: Unsplash)

  • Les pays riches ont plusieurs façons d’atteindre leurs cibles de réduction des gaz à effet de serre. 
  • Mais pour éviter de dépasser le seuil de 1,5 °C d’augmentation de la température planétaire par rapport aux moyennes d’avant la révolution industrielle, ils devraient renoncer à près de 90% des réserves encore inexploitées de charbon et 58% des réserves de pétrole.  

Pour éviter de dépasser le seuil de 1,5 °C, il ne faut pas émettre plus de 580 gigatonnes de dioxyde de carbone (CO2) d’ici 2100. 

Les chercheurs du Collège universitaire de Londres ont tenté de calculer: 

  • quelle quantité de pétrole, de gaz et de charbon on peut encore se permettre d’exploiter; et 
  • ce que cela représente par rapport aux gisements en cours d’exploitation et à ceux qui n’ont pas encore été exploités.

D’après leurs calculs, certains pays devront relever un plus gros défi: 

  • l’Australie devrait laisser 95% de ses réserves de charbon dans le sol;
  • la Russie et les États-Unis, 97%; et 
  • le Canada devra renoncer à exploiter 84% de ses réserves de pétrole des sables bitumineux.

Leur modèle prend en compte le développement de technologies d’entreposage ou de «capture» du carbone.

  • Ces technologies donneront un petit répit supplémentaire, à condition qu’elles puissent être développées à plus grande échelle dans les prochaines décennies.

Toutefois, même si les pays renoncent à exploiter ces énergies fossiles, selon les chercheurs londoniens (dont l’étude a été publiée début septembre dans la revue Nature), cela ne donnerait que 50% de chances de ne pas dépasser le seuil des 1,5 °C. 

Pour éviter de dépasser le seuil de 2 °C, soit un demi-degré de plus:

  • selon une autre étude (également publiée dans Nature, en 2015), un tiers des réserves de pétrole, un quart des réserves de gaz, et 80% des réserves de charbon devaient rester dans le sol.
Agence Science-Presse
En savoir plus En savoir plus

Deux décennies plus tard, les États-Unis se souviennent du 11 septembre

Publié le 11 sept. 2021
Deux décennies plus tard, les États-Unis se souviennent du 11 septembre

(Source: Unsplash)

  • Il y a 20 ans aujourd’hui survenait le plus important attentat terroriste ayant eu lieu sur le sol américain. Il allait entraîner dans la mort près de 3000 personnes. 
  • Plusieurs événements commémoratifs sont prévus aux États-Unis et au Canada pour le vingtième anniversaire de cette tragédie.

Le matin du 11 septembre 2001, 19 membres d’al-Qaida, un groupe extrémiste islamiste dirigé par Oussama ben Laden, ont détourné 4 avions de ligne.

  • Deux se sont écrasées dans les tours jumelles du World Trade Center à New York, provoquant leur effondrement.
  • Un autre s’est écrasé contre le Pentagone, le siège du département de la défense américaine, à Arlington, en Virginie.
  • Le 4e avion, qui visait probablement le Capitole ou la Maison-Blanche, s’est écrasé dans un champ près de Shanksville, en Pennsylvanie, suite à une révolte des passagers. 

Au total, 2977 personnes, dont 24 Canadiens, ont péri. 

Le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden visiteront aujourd’hui les 3 sites où les avions se sont écrasés.

  • La vice-présidente Kamala Harris et son mari Douglas Emhoff rejoindront les Biden au Pentagone après avoir assisté à un autre événement à Shanksville.

À New York, des membres des familles des victimes se réuniront lors d’une cérémonie annuelle organisée où se tenaient les deux tours jumelles, au National September 11 Memorial & Museum à New York.

  • Ils liront à haute voix les noms des personnes tuées dans les attentats du 11 septembre 2001 et du World Trade Center en 1993.

Au Canada:

La ville de Gander à Terre-Neuve-et-Labrador dévoilera un monument conçu avec un morceau de l’acier du World Trade Center, offert par les pompiers de New York en 2011. 

  • Le 11 septembre 2001, Gander avait accueilli 38 avions et leurs 7000 passagers lorsque les États-Unis avaient fermé leur espace aérien, dans la foulée des événements. 

À Ottawa se tiendra une cérémonie militaire à 10h45 devant le mémorial du 11 septembre au cimetière Beechwood. 

Le long de la frontière canado-américaine entre le Manitoba et le Dakota du Nord, un événement commémoratif aura lieu à l’International Peace Garden (Jardin international de la Paix), auquel assisteront des dignitaires américains et canadiens.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

En Afghanistan, à quoi ressemble le nouveau gouvernement taliban?

Publié le 9 sept. 2021
  • Les États-Unis et l’Union européenne (UE) ont déjà exprimé leurs inquiétudes en découvrant le gouvernement taliban: les ministres sont des hommes, qui appartiennent presque tous à l’ethnie majoritaire au pays.
  • Les talibans ont repris le contrôle de l’Afghanistan depuis plus de 3 semaines. Après plusieurs reports, ils ont finalement présenté un gouvernement qui, selon l’UE, n’est ni «inclusif» ni «représentatif» de la diversité ethnique et religieuse du pays.

Les talibans ont présenté mardi leur gouvernement intérimaire quelques jours avant le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre aux États-Unis.

  • En 2001, un mois après ces attentats, les États-Unis étaient en Afghanistan pour chasser les talibans qui refusaient de leur livrer le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden.

Un «nouveau» gouvernement de talibans influents il y a 20 ans:

Tous les nouveaux ministres sont des talibans. Plusieurs étaient déjà influents lorsque le mouvement islamiste était au pouvoir de 1996 à 2001.

  • Le nouveau premier ministre par intérim était alors un proche collaborateur du fondateur du mouvement taliban, le mollah Omar.
  • Le ministre de l’Intérieur est recherché par le FBI, en tant que chef d’une organisation qui figure sur la liste américaine des groupes terroristes.
  • Le cofondateur du mouvement est vice-premier ministre, et le fils du mollah Omar, ministre de la Défense.
  • Plusieurs ministres, dont le premier ministre, figurent sur des listes de sanctions de l’ONU, et 4 ont séjourné à la prison américaine de Guantanamo.

Un gouvernement de transition «inclusif et représentatif», c’est ce qu’avaient exigé, la semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères européens.

  • C’était l’une des conditions posées par l’Union européenne pour établir des relations entre l’UE et le nouveau gouvernement afghan.
  • Selon le ministère français des Affaires étrangères, les talibans n’ont pas tenu leurs engagements: «les exigences de la communauté internationale ne sont pas remplies».

La Chine, elle, s’est réjouie de la fin de 3 semaines d’«anarchie» en Afghanistan.

Selon un porte-parole de la diplomatie chinoise, la formation d’un gouvernement intérimaire est «une étape importante pour le rétablissement de l’ordre dans le pays et sa reconstruction».

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Une méthode russe pour truquer les élections: les candidats-sosies

Publié le 6 sept. 2021
Une méthode russe pour truquer les élections: les candidats-sosies

Boris Vishnevsky, à droite, avec une cravate, et ses 2 adversaires du même nom (source: The Guardian)

  • En Russie, selon The Guardian, il serait assez courant de présenter des candidats avec le même nom qu’un opposant pour créer de la confusion lors des scrutins et diviser les votes. Certains candidats homonymes vont désormais plus loin: ils cherchent aussi à ressembler au candidat de l’opposition. 
  • C’est ce qui arrive dans la campagne des élections municipales à Boris Vishnevsky, haut responsable du Parti démocratique russe unifié Iabloko, dans son district de Saint-Pétersbourg. 

Le «vrai» Boris Vishnevsky a fermement dénoncé dimanche une «fraude politique» lorsqu’il a découvert les images officielles de 2 adversaires qui portent le même nom que lui. 

  • Selon lui, ils ont laissé pousser leur barbe et leur moustache, et auraient même fortement changé leur apparence sur leur photo officielle, peut-être avec l’aide de Photoshop, avant de la soumettre à la commission électorale. 
  • Au moins l’un des adversaires de Vishnevsky s’appelait jusqu’à récemment Viktor Bykov. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Pourquoi on jette des millions de doses de vaccins anti-Covid

Publié le 6 sept. 2021
Pourquoi on jette des millions de doses de vaccins anti-Covid

(Source: Pixabay)

  • Si la tendance se maintient, d’ici fin 2022, plus de 2 milliards de doses des différents vaccins contre la Covid-19 pourraient finir à la poubelle lorsque les pays riches n’en auront plus besoin.
  • Au-delà du fait que certains pays ont acheté à l’avance plus de doses qu’ils n’en ont besoin, le principal problème est la date d’expiration: même si les pays décidaient d’envoyer leurs réserves à l’étranger, des millions de doses seront bientôt inutilisables. 

Selon une estimation du British Medical Journal

  • les États-Unis pourraient devoir jeter plus de 1,2 milliard de doses d’ici fin 2022; 
  • la Grande-Bretagne, 421 millions; et 
  • le Canada, près de 300 millions.

Il est peu probable qu’on atteigne ces sommets:

  • plus tôt la population des pays riches aura été largement vaccinée; et 
  • plus des doses de vaccins, qui n’ont pas encore été produites, pourront être envoyées directement vers d’autres pays. 

Mais des millions de doses ont déjà été jetées. 

  • Fin juillet, les États-Unis rapportaient avoir 26 millions de doses encore inutilisées du vaccin de Pfizer, dont la date d’expiration était en août.

Le principal problème est bien la date d’expiration.

Or, les compagnies pharmaceutiques pourraient demander une autorisation d’urgence aux autorités pour utiliser un vaccin au-delà de cette date. 

  • En effet, les vaccins ne seraient pas plus dangereux après la date d’expiration: il se pourrait qu’ils soient seulement moins efficaces.
  • De plus, rien ne prouve actuellement que les vaccins perdraient forcément de leur efficacité dès qu’ils ont expiré: pour s’en assurer, des «tests de stabilité» pourraient être menés sur les doses entreposées. 

Quelques extensions ont déjà été accordées:  

Ainsi, fin-mai, Santé Canada avait retardé d’un mois la date de péremption des doses du vaccin d’AstraZeneca. 

Mais, depuis, un peu partout au Canada, plusieurs milliers de doses des différents vaccins ont été jetées.

Agence Science-Presse
En savoir plus En savoir plus

Droit à l’avortement: Biden condamne la décision de la Cour suprême

Publié le 2 sept. 2021
  • La Cour suprême des États-Unis a refusé de bloquer une loi du Texas qui interdit les interruptions de grossesse, même en cas d’inceste ou de viol, à l’exception des urgences médicales. 
  • Joe Biden a jugé hier que cette décision est «une attaque sans précédent» aux droits constitutionnels des femmes, et une «insulte» à l’État de droit. Le président américain a promis aux femmes texanes qu’il prendrait des mesures pour qu’elles puissent avorter «en toute sécurité et légalité».

La nouvelle loi texane interdit aux femmes d’avorter dès que les battements de cœur de l’embryon sont détectés, soit à environ 6 semaines de grossesse. 

En ne bloquant pas cette loi, la plus haute juridiction des États-Unis a autorisé, avec l’appui de 5 magistrats sur 9, le plus grand recul au droit à l’avortement depuis près d’un demi-siècle. 

  • Depuis le mandat de Donald Trump, qui a nommé 3 juges, la Cour suprême des États-Unis compte 6 juges nommés par des présidents républicains et seulement 3 par des démocrates.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Climat: 5 fois plus de catastrophes qu’il y a 50 ans

Publié le 1er sept. 2021
Climat: 5 fois plus de catastrophes qu’il y a 50 ans

L’ouragan Dennis, à Key West en Floride (Source: David Mark / Pixabay)

  • L’Organisation météorologique mondiale (OMM), qui dépend de l’ONU, a recensé plus de 11 000 catastrophes d’origine météorologique, climatique ou hydrologique entre 1970 et 2019. Leur nombre a presque quintuplé entre la première et la dernière des 5 décennies.
  • Ces catastrophes, qui vont s’intensifier selon les experts, ont fait plus de 2 millions de morts et 3600 milliards $ de dégâts matériels sur les 50 dernières années.

L’OMM répertorie le nombre de victimes et les pertes économiques causées par les phénomènes extrêmes. 

Les catastrophes les plus meurtrières ont été: 

  • les sécheresses (650 000 morts); 
  • les tempêtes (575 000 morts);
  • les inondations (59 000 morts); et 
  • les températures extrêmes (56 000 morts).

Elles font aujourd’hui moins de morts grâce à l’amélioration des systèmes d’alerte et de la gestion des catastrophes. 

  • En moyenne, dans les années 1970, ces catastrophes faisaient chaque année plus de 50 000 morts, contre moins de 20 000 dans les années 2010.

Mais de plus en plus de personnes y sont exposées:

  • 9 catastrophes sur 10 surviennent dans un pays en développement. 
  • Dans ces pays, la croissance démographique et l’intensité des phénomènes extrêmes sont plus forts, souligne l’OMM. 
  • Or, seule la moitié des 193 pays membres de l’OMM disposent de systèmes d’alerte précoce pour prévenir ces catastrophes. 

Et les pertes économiques ont bondi

  • De 1970 à 1979, ces catastrophes ont engendré 49 millions $US de dégâts par jour, en moyenne, contre 383 millions $US par jour de 2010 à 2019. 
  • Les tempêtes sont la cause la plus fréquente de dégâts, et elles sont responsables des plus importantes pertes économiques. 
  • Les 5 catastrophes les plus coûteuses sont toutes des ouragans survenus depuis 2005 aux États-Unis.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Un dixième avion de réfugiés d’Afghanistan est arrivé au Canada

Publié le 17 août 2021
  • Une centaine de personnes, des réfugiés afghans, des diplomates canadiens et des militaires des forces spéciales, ont atterri hier soir à Toronto.
  • Justin Trudeau a indiqué que tous les diplomates canadiens ont désormais réussi à quitter l’Afghanistan. Plus de 800 interprètes, chauffeurs, et autres employés avaient déjà rejoint le Canada avec leur famille.

Afghanistan: Biden défend le retrait américain, malgré les critiques

Publié le 16 août 2021
Afghanistan: Biden défend le retrait américain, malgré les critiques

Le président américain Joe Biden (Source: CNN)

  • Au lendemain de la victoire des talibans à Kaboul, le président américain a «fermement» défendu sa décision de retirer les troupes américaines d’Afghanistan. 
  • Joe Biden a commenté hier la prise de pouvoir par les talibans – c’est la première fois depuis 7 jours qu’il s’exprimait sur la situation en Afghanistan.  

Comment le président américain se justifie

  • La mission des États-Unis n’a jamais été de construire une nation démocratique «unifiée et centralisée» en Afghanistan. 
  • Le seul objectif de Washington a toujours été «d’empêcher une attaque terroriste sur le sol américain». 
  • «Il n’y avait jamais de bon moment» pour retirer des troupes.  

Ce que Biden promet pour l’avenir:

  • La réponse américaine sera «rapide et puissante» si les talibans perturbent l’évacuation toujours en cours de ressortissants américains.
  • Les États-Unis restent engagés pour défendre les «femmes et les jeunes filles» afghanes.

À l’aéroport de Kaboul, c’est le chaos.

  • On a compté au moins 7 morts, dont 2 personnes tuées par des soldats américains.  
  • Des centaines d’Afghans ont déferlé hier autour des avions militaires et des vols commerciaux nolisés pour tenter de fuir le pays. 
  • L’évacuation des diplomates, des ressortissants étrangers et des Afghans qui ont collaboré avec le régime déchu a dû être interrompue pendant plusieurs heures. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Afghanistan: le président en fuite concède la victoire aux talibans

Publié le 15 août 2021
  • Le président afghan Ashraf Ghani a fui son pays pour éviter un «bain de sang», et il a reconnu que les talibans avaient gagné. 
  • En seulement 10 jours, le mouvement islamiste radical a repris le contrôle du pays. 

Avant que les talibans ne s’emparent hier du palais présidentiel, à Kaboul, la capitale, le Canada avait suspendu ses activités diplomatiques dans le pays et rapatrié son personnel. 

Ottawa a confirmé que le Canada accueillera jusqu’à 20 000 Afghans.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus