ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Missile en Pologne: l’Otan parle d’un tir accidentel, l’Ukraine accuse la Russie

Publié le 16 nov. 2022
par Johanna Sabys

Volodymyr Zelensky (Capture d’écran d’une vidéo du président)

  • Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a indiqué que l’explosion qui a tué 2 personnes en Pologne a probablement été causée par un missile de la défense antiaérienne ukrainienne qui a été tiré pour contrer un missile envoyé par la Russie.
  • Selon le gouvernement polonais, rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque intentionnelle contre la Pologne. De son côté, Volodymyr Zelensky soutient que c’est un missile russe, et que des rapports militaires ukrainiens peuvent le prouver. 

Le président ukrainien assure qu’il n’a «aucun doute» sur le fait que le missile qui a causé l’incident n’a pas été tiré par l’armée ukrainienne. 

Zelensky dit que c’est un missile russe qui a tué 2 personnes mardi à l’est de la Pologne, près de la frontière ukrainienne [détails (15 nov)]. 

Il demande à l’Otan de lui envoyer des preuves à huis clos. 

  • Volodymyr Zelensky a indiqué qu’il n’avait encore reçu «aucune preuve» pour corroborer l’hypothèse de l’Otan. 
  • En revanche, le gouvernement ukrainien se dit prêt à remettre la preuve qui atteste qu’il s’agit d’un missile russe. 

De plus, l’Ukraine souhaite participer à l’enquête internationale sur l’incident.

Missile russe ou ukrainien: la Russie est responsable, selon les États-Unis. 

Washington dit qu’aucun élément ne contredit l’hypothèse de l’Otan. 

  • Joe Biden a affirmé qu’il était «improbable» que le missile ait été tiré par la Russie. 
  • Le Conseil de sécurité nationale américain a toutefois précisé que, quelles que soient les conclusions, la Russie était responsable de l’incident parce qu’elle attaque les infrastructures civiles ukrainiennes. 
Johanna Sabys