ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le méga plan d’infrastructures américain sera-t-il adopté en Chambre?

Mis à jour le 11 août 2021
par Johanna Sabys
  • Le Sénat américain a approuvé – avec l’appui de 19 élus républicains – un méga plan qui prévoit d’investir 1200 milliards $US sur 8 ans dans les infrastructures du pays. 
  • C’est une grande victoire pour le président Joe Biden. Mais le vote final ne pourrait avoir lieu qu’à l’automne. Le texte va maintenant être étudié à la Chambre des représentants où les négociations s’annoncent difficiles. 

Après 3 mois de négociations, les sénateurs américains ont adopté le plan d’infrastructures de Joe Biden par 69 voix contre 30. 

  • Le Sénat compte actuellement 50 élus démocrates et 50 élus républicains. 
  • Plus du tiers des républicains ont donc voté en faveur du plan démocrate.

Une victoire historique pour Biden: 

  • À la Maison-Blanche depuis seulement 7 mois, Joe Biden a obtenu l’appui des sénateurs sur le plus grand plan d’investissements américain depuis plus de 10 ans, a souligné le chef de la majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer.

Rien n’est encore gagné en Chambre: 

  • La bataille entre les 2 partis pourrait s’avérer ardue dans une Chambre des représentants très divisée. 
  • Des désaccords ont aussi émergé au sein des démocrates, entre l’aile gauche du parti et les centristes. 

Mais le projet a de bonnes chances d’être adopté

  • Les sénateurs ont appuyé le plan démocrate avec une large majorité. 
  • Des élus républicains influents ont voté pour, dont le chef de la minorité républicaine du Sénat Mitch McConnell.  
  • Ce soutien important au Sénat pourrait donc compliquer son rejet par les députés.  

Dans ce méga plan de 1200 milliards $US:  

  • 550 milliards $US de nouvelles dépenses seraient alloués aux routes, aux ponts, aux transports, à d’autres infrastructures du pays, et à la lutte contre le changement climatique; et 
  • 650 milliards $US seraient pris dans d’autres budgets publics déjà existants. 
Johanna Sabys