ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

L’informatique quantique canadienne n’entend pas être larguée par la Chine et les États-Unis

Publié le 2 nov. 2020
par Alain McKenna

Un processeur quantique (Source: D-Wave Systems)

  • Au-delà de l’intelligence artificielle, une autre grande révolution technologique est attendue en 2021: celle de l’informatique quantique.
  • Pour faire du Canada un leader de cette technologie des milliers de fois plus puissante que l’informatique actuelle, une vingtaine de sociétés spécialisées ont créé Industrie Quantique Canada et demandent maintenant l’aide financière d’Ottawa.

Industrie Quantique Canada ne peut pas dire quand – ni même si – l’industrie quantique sera profitable un jour. Mais ce qu’elle espère, c’est qu’Ottawa sera prêt à débourser 460 millions $ au cours des cinq prochaines années pour aider la recherche universitaire dans ce secteur émergent.

À titre comparatif:

  • La Chine a réservé 13 milliards $ il y a deux ans déjà pour s’imposer comme le leader mondial de l’informatique quantique.
  • Aux États-Unis, des sociétés comme Google, IBM et Microsoft déboursent des milliards pour développer cette technologie.

«Le Canada est un leader en recherche pure, mais la transition a déjà débuté ailleurs dans le monde vers une première commercialisation d’applications quantiques industrielles. Le Canada a une occasion unique de se positionner comme producteur de matériel et logiciel adaptés aux systèmes quantiques», argumente dans un communiqué Michele Mosca, directeur de l’Institut quantique de l’Université de Waterloo et cofondateur d’Industrie Quantique Canada.

Alain McKenna