ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Les PME canadiennes sont toujours en retard dans l’adoption du commerce électronique, selon la BDC

Publié le 26 nov. 2020
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • Le fameux virage numérique provoqué par la pandémie n’a eu que peu d’effet sur les pratiques d’affaires des PME canadiennes.
  • 46% d’entre elles disent qu’elles feront des affaires en ligne à la fin de la crise, une proportion à peine 3% plus élevée que ce qu’elle était avant la pandémie.

Cela pourrait avoir un effet néfaste sur l’ensemble de l’économie canadienne, avertit la Banque de développement du Canada (BDC), qui a effectué un sondage sur le commerce électronique auprès des PME du pays.

  • Les PME qui n’avaient pas de présence en ligne avant la crise ont subi un impact négatif plus important sur leurs activités et s’en remettent plus lentement.
  • 85% des consommateurs canadiens magasinent en ligne et achètent donc des produits auprès d’autres entreprises, souvent étrangères.

Il n’est pas trop tard pour se lancer, nuance toutefois la BDC.

  • Les ventes au détail en ligne continueront de croître durablement au Canada dans les années à venir.
  • Le phénomène touche tous les secteurs d’affaires et pas seulement le détail.

En fait, selon la BDC, plus une entreprise œuvre dans un secteur niché et spécialisé, plus elle a le potentiel d’être un leader de la transformation numérique et, ainsi, d’accroître ses revenus.

Alain McKenna