ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Les détaillants demandent au gouvernement d’autoriser la collecte à l’auto pour tous les commerces

Publié le 5 janv. 2021
par Alain McKenna

(Photo Unsplash)

  • La fermeture des commerces non essentiels pourrait se prolonger pendant des semaines, ce qui fait craindre le pire aux détaillants québécois.
  • Les commerces non essentiels voudraient pouvoir offrir à leurs clients la collecte à l’auto, ce qui leur permettrait d’être ouverts tout en respectant les normes sanitaires en vigueur.

Le gouvernement serait favorable à la cueillette à l’auto, dit Stéphane Drouin, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), en entrevue à InfoBref.

  • Le CQCD en discute avec Québec depuis le mois dernier. Il a redoublé d’efforts depuis qu’il a appris que le gouvernement souhaitait resserrer ses mesures sanitaires. 
  • «Il reste à la santé publique de déterminer à quel point elle veut fermer l’économie, les usines et les entreprises pour minimiser les contacts humains», dit Stéphane Drouin.

Les avantages de la cueillette à l’auto:

  • Elle favorise l’achat local auprès de commerces indépendants, qui doivent faire face aux géants comme Amazon ou Walmart.
  • Elle évite les frais de livraison des achats en ligne. Les petits détaillants peuvent donc vendre à un meilleur prix ou dégager un meilleur profit.
  • Elle permettrait aussi aux commerces jugés non essentiels de vendre des produits qui pourraient devenir plus «essentiels» à mesure que le confinement s’étirera.

Des points d’interrogation demeurent:

  • Comment feront les commerces qui ont pignon sur rue mais n’ont pas d’espace de stationnement?
  • Comment gérer ensuite les échanges et les remboursements?
Alain McKenna