ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les députés du Parti québécois et de Québec solidaire pourront-ils siéger?

Publié le 19 oct. 2022
par Johanna Sabys

Les 11 députés solidaires (Source: Québec solidaire)

  • Les 11 députés solidaires n’ont pas prêté serment au roi hier. Le chef du Parti québécois et les 2 autres élus péquistes avaient déjà annoncé qu’ils refuseraient de prêter allégeance au roi Charles III. 
  • En refusant de prêter serment au roi, les 14 élus du PQ et de QS prennent le risque de ne pas pouvoir siéger à l’Assemblée nationale dès la reprise des travaux parlementaires, le 29 novembre.  

Les 90 députés caquistes et les 21 députés libéraux ont prêté serment mardi. 

Selon le gouvernement, les députés du PQ et de QS devraient en faire autant pour être certains de pouvoir siéger et pouvoir faire, éventuellement, adopter une loi pour abolir l’obligation de prêter serment au roi [détails dans le bulletin d’hier matin]. 

Québec solidaire invite les autres partis à discuter de la situation

Le chef parlementaire solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a proposé une rencontre à François Legault, Dominique Anglade et Paul St-Pierre Plamondon.

  • Il espère, dit-il, «trouver une solution transpartisane au cul-de-sac actuel». 

Nadeau-Dubois croit que les partis ont le temps de trouver une solution avant le 29 novembre «pour que tous les députés puissent siéger dans le respect de leur liberté de conscience».

Johanna Sabys