ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Les Canadiens dépensent une trop grande partie de l’aide d’urgence reçue d’Ottawa dans des biens produits à l’étranger, dit la CIBC

Publié le 10 nov. 2020
par Alain McKenna

(Photo Unsplash)

  • Justin Trudeau devrait revoir les programmes d’aide fédérale afin de stimuler l’achat de produits faits au Canada et vendus par des commerçants canadiens, recommande la Banque canadienne.
  • Depuis le début de la pandémie, les ménages canadiens ont dépensé à peu près la même chose qu’avant sur des vêtements, des produits électroniques et d’autres articles importés au pays, alors qu’ils ont coupé de plus de moitié leurs dépenses dans les restaurants et les commerces de leur quartier.

En dépensant l’aide fédérale d’urgence pour des biens venant de l’extérieur du pays, les consommateurs canadiens transfèrent une partie de cette aide à des sociétés étrangères, explique Royce Mendes, économiste en chef de la CIBC.

  • «Cela va finir par coûter encore plus cher au gouvernement et aux Canadiens.»
  • Le Canada risque notamment d’avoir à aider plus longtemps les entreprises d’ici, même une fois que la reprise sera bel et bien amorcée.

Deux pistes de solutions pour corriger la situation que propose l’économiste torontois:

  • subventionner les sorties au restaurant ou dans les commerces locaux, quand la situation sanitaire le permet;
  • éliminer la taxe de vente sur les produits et services faits au Canada.
Alain McKenna