ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Le télétravail risque de provoquer une hausse importante des déchets électroniques mondiaux

Publié le 12 nov. 2020
par Alain McKenna

(Source: Pixabay)

  • La plupart des entreprises qui ont mis en place des mesures de télétravail pendant la pandémie ont dû acheter du nouveau matériel informatique pour le faire.
  • Cet équipement ne fait pas que remplacer le matériel informatique déjà présent dans les bureaux, il s’y ajoute, ce qui finira par produire davantage de déchets électroniques, révèle une enquête faite par la firme française BNP Paribas 3 Step IT.

Ordinateurs portables, casques, caméras: ceux qui travaillent à domicile ont besoin d’autant d’équipement qu’au bureau, sinon plus.

La production de déchets électroniques était déjà en croissance prononcée avant la pandémie.

  • Au Canada, le volume de déchets est passé de 725 000 tonnes en 2014 à 50 millions de tonnes en 2018.
  • Seulement 20% de tous ces appareils sont recyclés à l’heure annuelle.

Si les entreprises canadiennes font comme leurs homologues européennes, elles vont avoir encore plus de matériel informatique à jeter dans les années à venir.

  • Selon BNP Paribas, quatre sociétés sur cinq ont acheté du nouveau matériel informatique pour que leurs employés travaillent à distance.
  • Le tiers d’entre elles n’ont aucune idée comment se débarrasser de leur équipement désuet et le jettent tout simplement à la poubelle.
Alain McKenna