ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Laval s’allie au MIT pour rendre une partie de son centre-ville innovant et carboneutre

Publié le 15 déc 2020
par Alain McKenna
  • La ville de Laval et le Massachussetts Institute of Technology (MIT) ont formé un partenariat de trois ans afin d’implanter dans le centre-ville de Laval une cité de l’innovation qui serait également carboneutre.
  • L’administration municipale souhaite y construire 3000 logements pour attirer des entreprises technologiques d’envergure et leurs employés.

Appelé Carré Laval, ce quartier se structurerait autour d’un parc quatre saisons situé dans une ancienne carrière qui se trouve en plein cœur de la ville, derrière le palais de justice municipal.

  • Le parc combinerait des aires d’activité physique et de rencontres qui favoriseraient l’interaction, autant pour des activités de loisir que des activités liées au travail.
  • Le quartier serait conçu de manière telle que les résidents du quartier puissent tout faire à pied, à vélo ou en transport collectif.

Laval présente sur son site web un guide détaillant les six concepts qui l’aideront à élaborer ce nouveau projet.

  • Le parc serait équipé de surfaces interactives et d’hologrammes incitant à bouger.
  • Les résidents pourraient créer leurs propres sculptures grâce à une station de gravure au laser.
  • Le mobilier du parc serait connecté à Internet, ce qui permettrait d’analyser son utilisation en temps réel.
  • Les tables de pique-nique pourraient être converties en tableau blanc pour des séances de remue-méninges.
  • La réalité augmentée aiderait à faire visiter le parc.
  • Des espaces alimentaires seraient aménagés pour accueillir des producteurs locaux.

Le Senseable City Lab (SCL), un centre du MIT axé sur la technologie et l’urbanisme, croit que ces concepts rendront le parc plus attrayant pour tout le monde, et qu’ils permettront aux Lavallois de «découvrir des façons inédites de travailler ou de pratiquer des loisirs».

Alain McKenna