La montréalaise Carebook entre en Bourse grâce une prise de contrôle inversée

Publié le 7 oct. 2020
par Alain McKenna

(Photo: Carebook)

  • La spécialiste des soins de santé numériques est inscrite à la Bourse de croissance du TSX depuis mardi grâce à la prise de contrôle inversée de Pike, une société de Colombie-Britannique.
  • Carebook a bouclé un financement de 21 millions $ avant de mener à terme cette transaction à la forme relativement peu courante, mais de plus en plus populaire.

Plus populaire que jamais: à la Bourse de New York, le tiers des nouveaux arrivants cette année ont utilisé une variante de la prise de contrôle inversée qui consiste à être rachetée par une société d’acquisition à vocation spéciale déjà inscrite, puis à en prendre le plein contrôle.

DraftKing, Nikola et Virgin Galactic sont des sociétés américaines bien connues qui ont procédé de la sorte ces derniers mois, afin d’éviter un premier appel à l’épargne qui aurait pris plus de temps et dont le succès aurait été plus incertain.

  • À la Bourse de Toronto, Carebook espère justement amasser du capital rapidement pour s’attaquer au marché en forte croissance des soins de santé, un marché qui pourrait valoir jusqu’à 500 milliards $US en 2025.
  • «Notre objectif est de fournir une approche de santé accessible et connectée aux entreprises et aux particuliers» de partout dans le monde, explique Pascale Audette, chef de la direction de Carebook.

Pour souligner son arrivée sur Bay Street, la direction de Carebook fera sonner la cloche signalant l’ouverture de la Bourse de Toronto vendredi matin.

Alain McKenna